Après une soirée bestiale au Ninkasi Kao la veille, pour la soirée du 4 décembre, je me rends au Warmaudio pour une affiche plus calme. Mais qui dit plus calme ne veut pas dire moins efficace. En effet, Sounds Like Hells Productions nous offre cette fois-ci une date symphonique et progressive pour tous les amateurs du genre. Nous retrouvons donc sur la carte les Hollandais de Stream Of Passium accompagnés des trois formations françaises Asylum Pyre, Mobius et Wedingoth.

Wedingoth

C’est le quartet Wedingoth qui à la tâche d’ouvrir le bal ce soir devant une petite centaine de personnes. Enveloppée d’un halo bleuté, la formation originaire des quatre coins de l’hexagone nous offre un Métal à mi-chemin entre le Progressif et Symphonique. Ce qui n’est pas pour déplaire, car le mélange des deux peut être difficile. Cependant, la formation repousse les limites avec merveille. Maud Hent (chant) nous enchante par sa prestance et sa voix de velours. Si le public reste statique, on peut lire dans les yeux toute l’intensité du dynamisme interne de chacun, traduisant le bonheur d’assister à la prestation de Wedingoth. Quand la dernière chanson arrive, le guitariste nous explique que le titre est spécial et le dédicace à sa mère qui est au ciel.

IMG_0874

Möbius

On enchaîne rapidement par le quintet Möbius, emmené par Heli au chant. Avec Möbius, nous nous retrouvons plongés dans une atmosphère tropicale. Ce n’est pas étonnant puisque le groupe a été fondé à la Réunion par trois des cinq membres du groupe. En tout cas, que l’on accroche ou non avec le style progressif proposé par Möbius, on ne peut qu’admettre l’originalité de la chose. Ce qui donne un coup de fouet et un regain de vitalité à certains styles en perte de vitesse. On a la sensation que les spectateurs du Warmaudio sont ultras touchés par la prestation de Möbius, car les applaudissements entre chaque titre enveloppent la salle d’une chaleureuse atmosphère. Mais ce qui plongera votre serviteur vraiment dans la musique de la formation sera la pointe du clavier (que l’on n’entend pas assez à mon goût). Dommage que ce soit pour le dernier titre qui se finira un peu en queue de poisson. Vraiment dommage car la fin brutale nous laisse sur notre faim.

IMG_0965

Asylum Pyre

Une attente un peu plus longue et c’est au tour des Parisiens de Asylum Pyre de fouler la scène du Warmaudio. Avec la formation, le cran technique augmente ainsi que la chaleur ambiante. Le premier titre proposé par Asylum Pyre donne une image festive et intéressante puisque la formation nous balance un mix techno métal assez revigorant. Avec un public plus conséquent, il m’est d’avis que la salle pourrait s’en retrouver toute retournée. La qualité est présente ainsi que l’énergie. La formation tenant la petite salle du Warmaudio à merveille met tout son cœur à l’ouvrage pour transcender les spectateurs et leur offrir un superbe set. Cependant, il manque quelque chose pour que la formation passe un cap. Mais cela est infime puisque la prestation fournie par Asylum Pyre est splendide. La dose est si incroyable que le temps passe trop vite. La déception se lit donc sur les visages à l’annonce du dernier titre. Quoi qu’il en soit, la formation est à revoir et laisse présager un bel avenir musical pour les Parisiens.

IMG_1119

Stream Of Passion

Je n’avais pas revu les Hollandaises de Stream Of Passion depuis leur dernier passage à Villeurbanne, au Transbordeur, avec Epica en 2012. Déjà, à cette époque, la formation menée par la belle Marcela Bovio, originaire du Mexique, m’avait laissé un superbe souvenir. J’avoue qu’il me hâtait de les revoir sur scène. Dans ces conditions, comment passer à côté de la date ? D’emblée, la formation pose les bases de sa musique symphonique et progressive. On se sent transportés dès les premières secondes par les mélodies des guitares et la douce voix de Marcela Bovio. On arrive presque à se sentir à nu devant l’émotion des titres proposés par les Hollandais. En effet, s’il est difficilement explicable de décrire les sensations éprouvées quand on assiste à un live de Stream Of Passion, c’est sûrement à cause d’un ensemble de petites choses atteignant le spectateur dans son for intérieur. Les paroles fortes de sens laissent réfléchir et certains titres donnent presque les larmes aux yeux tant la formation fournit un travail spectaculaire pour faire passer sa magie. La formation excelle dans ce domaine et le mélange de puissantes guitare, basse et batterie ainsi que la douceur du violon de Marcela donne une atmosphère à la salle d’une étrange douceur, permettant de ressentir des émotions oubliées. Même après la note finale du dernier titre, l’esprit à du mal à se concentrer tant la prestation aura été fabuleuse et touchante.

IMG_1192 IMG_1148

Une superbe soirée proposée par SLH Productions qui place à chaque fois la barre plus haute. Dommage que les personnes ne se soient pas déplacées. Hélas, c’est toujours le problème du Warmaudio. En tout cas, nous aurons profité de quatre formations incroyables. Merci encore à SLH Productions pour cette affiche.

Elovite