Chris Holmes – Shitting Bricks

Posté le : 26 janvier 2016 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Chris Holmes nous vient de Californie mais est-il encore besoin de présenter ce musicien ? C’est une légende vivante puisqu’ayant officié dans Wasp il y a de cela bien longtemps. Il est indissociable du succès de Wasp. Un premier album solo était sorti en 2012 et intitulé Nothing To Lose. Le couvert est remis avec ce deuxième opus solo répondant au nom de Shitting Bricks. Si vous voulez vous procurer cet album, notez qu’il est distribué par les p’tits gars de chez M&O.

Genre : Hard Rock - Sortie : octobre 2015

Genre : Hard Rock – Sortie : octobre 2015

Je me souviens bien de Wasp et de Chris Holmes en concert, c’était en 1985 et ils balançaient de la viande sur le public. Délicieux. Votre serviteur du jour n’a jamais eu l’occasion (et la volonté) de revoir le groupe depuis. Mais Chris se la joue solo maintenant, depuis quelques années. Un bon ou un mauvais choix ? Question de goût et de positionnement. Ce qui nous intéresse aujourd’hui se trouve donc être le deuxième album solo du guitariste.

Shitting Bricks, album à la pochette façon comics où l’on peut lire sur les murs des avis de recherche concernant ce bon Chris. Mais qu’aurait donc fait le guitariste ? Aurait-il joué au-delà de la limite de décibels autorisée ? Non. Aurait-il sorti l’album de l’année, engendré des millions de dollars qu’il n’aurait pas déclaré au fisc américain ? Non. Aurait-il fait le pire des albums qu’il y est et qu’on le recherche pour le mettre sous les verrous ? Non plus. Ce n’est ni la deuxième ni la troisième question car son album Shitting Bricks se situe vertement entre ces deux eaux. Une chose à porter au crédit de cet album se trouve au niveau de la production. Le son est superbe, le rendu de la batterie est juste impressionnant de justesse. Les instruments évoluent dans un univers de clarté quasi cristalline, c’est vraiment du bon travail. Prenez Shitting Bricks, premier titre, un bon morceau, bien nerveux mais entendu mille fois par ailleurs. Est-ce mauvais pour autant ? Non, mais il ne provoque que peu d’émotion. C’est là où le bât blesse le plus sur ce disque. On sent véritablement l’envie de bien faire et c’est plutôt bien fait, pas de soucis à ce niveau. Il manque juste un peu de magie dans tout cela.

Mais, en contrepartie, il y a aussi du très bon avec Nevermind et sa ligne mélodique de haute volée. C’est calme, oui, mais cela s’écoute vraiment bien et se vit bien également. Get With It qui vient dans la foulée est à classer dans le bon de cet album. Sur scène, le morceau prendra son plein envol car taillé pour faire bouger la masse en concert. Born Work Die lui emboîte le pas de manière efficace et ce morceau là également sera un joli rentre-dedans dans la fosse grâce à son refrain taillé pour la route. Le must de l’album sera incontestablement Let It Roar qui fait immanquablement penser à Wasp comme quoi, chassez le naturel, il revient au galop. Probablement le meilleur titre de l’album.

Voilà pour le positif. Le reste, sans être pleinement négatif, n’est pas à la hauteur de ces morceaux et de fait rétabli la balance vers la zone neutre. L’impression de déjà entendu se fait sentir sur de nombreux titres comme Long Gone, In Your Mouth ou bien encore 502 et ses accents teintés de AC/DC. L’album se termine par Don’t Care, exemple imagé de ce que nous disions, c’est bon mais il manque l’étincelle qui changerait ce disque en baril de poudre. C’est dommage car c’était presque ça. Mais merci quand même Monsieur Holmes et à bientôt.

Chris Holmes ne saura pas sauvé par son statut sur ce coup-là. Il vient de nous livrer un album dans la moyenne, ni bon ni mauvais mais surtout sans surprise. Il n’empêche qu’il est plaisant à écouter dès lors que l’on n’en n’attend pas des miracles. Il n’aura néanmoins manqué que peu de choses, un soupçon de génie pour faire basculer son album dans la cour des très bons albums. Alors peut-être sur le prochain, et pourquoi pas ?

Pat

Tracklist :

  1. Intro
  2. Shitting bricks
  3. Nevermind
  4. Get with it
  5. Born work die
  6. Let it roar
  7. TFMF
  8. Long gone
  9. In your mouth
  10. 502
  11. Don’t care

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/ChrisHolmesOfficial

Clip de Let It Roar : https://www.youtube.com/watch?v=MTIWzgExzAA

Clip de Born Work Die : https://www.youtube.com/watch?v=DqX-BC7ImXU