À une dizaine de jours de Noël et du début des vacances, je me rends une fois de plus au CCO à Villeurbanne pour une affiche signée Sounds Like Hell Productions. Ce soir, le public aura droit aux Anglais de Good Tiger, suivis des Américains de Vieil Of Maya et Periphery. Autant dire que le public a répondu présent à l’appel. Car c’est avec joie que je découvre une belle file d’attente devant le CCO. La soirée promet d’être intéressante.

IMG_2301

Good Tiger

20h, les lumières s’éteignent pour laisser la place à des spots rouges et aux musiciens. Heureusement, le rouge ne restera pas longtemps. Le chanteur nous annonce d’emblée qu’ils sont Good Tiger avant de démarrer leur set de trente minutes. Personnellement, dès les premières secondes, je n’adhère pas. Est-ce à cause de la voix aiguë faisant penser à du Pop Rock des ondes radios où un tout ? Toute la question est là. Bref, si le côté instrumental est varié et intéressant, un truc fait que soit on aime soit non. Les faibles applaudissements du public reflètent bien cette sensation mitigée. Le seul titre vraiment motivant et entrainant nous démontrera la capacité du chanteur à alterner chant clair et guttural. À part cela, le groupe ne présente pas beaucoup d’intérêt. Heureusement que techniquement le quintet possède un fond agréable. Même si les spectateurs du CCO applaudiront avec enthousiasme la fin du dernier titre, on sent que la soirée n’est pas complètement lancée. Attendons Veil Of Maya qui débutera sa prestation aux alentours de 20h45.

IMG_2126

Veil Of Maya

Un changement de plateau rapide et Veil Of Maya fait son entrée. D’emblée, les Américains déploient une musique plus pêchue et dynamique que leurs prédécesseurs, surtout dans l’intensité vocale. Elle en est pour beaucoup. Il m’est avis que si Luka Magyar (chant) se produisait avec Good Tiger, le niveau pourrait s’en retrouver largement remonté. On sent un public plus connaisseur qui accueille avec joie Veil Of Maya. Cependant, si le dynamisme et la qualité sont présents, il manque un petit quelque chose pour faire de ce set un instant inoubliable.  C’est donc  sous les applaudissements mitigés que Veil Of Maya prend congé du CCO.

IMG_2195

Periphery

Je continue de m’aventurer dans l’inconnu. D’emblée, Periphery pose les bases avec  un étrange mélange entre Deathcore et électro, donnant le style appelé Djent. N’étant déjà pas un grand fan du deuxième, je n’arrive pas à savoir si j’accroche ou non avec le style des Américains. Les minutes avançant n’aidant pas. Par contre, le public est quant à lui est au taquet. Les goûts et les couleurs ne s’expliquent pas. Bref, techniquement, il faut bien avouer que la formation déploie un niveau de jeu du tonnerre. On peut ne pas aimer mais rien ne peut empêcher d’admirer la qualité musicale de Periphery. En effet, le mélange effectué de superbe manière ravit les spectateurs du CCO. Tant et si bien que la fosse se transforme en pogo géant. N’arrivant pas à entrer dans l’ambiance et prenant la route très tôt le lendemain, je prends congé de la salle, laissant un public enjoué et à fond dans le set de Periphery. Il m’est d’avis que ce style très spécial n’a que deux solutions : soit on accroche soit pas du tout. Mais la technique est superbe et intéressante. À s’intéresser de plus près au Djent pour profiter au maximum la prochaine fois car il ne faut jamais rester sur une sensation mitigée.

IMG_2258

Très belle soirée, magnifiquement ordonnée une fois de plus par SLH Productions dans la salle du CCO. Merci encore à toute l’équipe de nous ravir et nous offrir des affiches toutes plus différentes  et spectaculaires les unes que les autres.

Elovite