11112015-IMG_2650-5

Le concert de ce soir se passe dans une salle dont on a beaucoup entendu parler en région parisienne mais que nous, la rédaction Sons Of Metal, n’avions pas encore eu le temps de découvrir. Et il faut dire que Le Forum est une de ces salles de la grande banlieue du Nord-Est de Paris, et il est préférable de venir en voiture si l’on habite pas à côté. Malgré tout, on y voit souvent passer de jolies têtes d’affiches et c’est notamment le cas aujourd’hui avec pas moins que U.F.O ! De plus, c’est à Malemort, un groupe que l’on apprécie beaucoup, de faire l’ouverture de la soirée. Nous n’avions donc plus aucune raison de ne pas aller découvrir Le Forum !
Surprise à l’arrivée, un peu moins d’une heure avant l’ouverture des portes, il y a déjà la queue devant la salle. On sent déjà que, même si quelques places restaient en vente, la salle sera pleine. Effectivement, ça ne manque pas, dès les premières notes jouées, il est difficile de se faufiler au milieu de la foule.
Malemort
11112015-11112015-IMG_2216C’est avec un groupe que l’on connait bien à la rédaction que le concert commence. Les Malemort nous ont habitués des concerts qui bougent et où l’énergie est maitre mot du show, et les zigotos ne vont pas changer la recette pour ce soir ! Leur musique, un mélange de hard et de rock super entrainant propulse une aura de bonne humeur dans la salle. Et quand on parle de propulsion, ce n’est pas que la sono qui fait le taff. En effet, même si le niveau « concert » aide à faire passer le message, bien que ce ne soit pas plus fort qu’ailleurs, c’est avant tout l’énergie que mettent les musiciens dans leur interprétation qui fait de Malemort un groupe à voir absolument sur scène. On a déjà Seb, derrière sa batterie, qui interprète chacune de ses notes et qui, ce soir-là, profite d’être sur le côté de la scène pour être un peu plus près du public. Puis ce sont les guitaristes, Steve et Seb – aussi – qui ne cesseront de sourire et de se marrer pendant le set. Contrairement à grand nombre de ses confrères bassistes, JC n’est pas en reste, assure bien mieux le show que nombre de front-man, headbangs et cris dans le micro inclus. Et vient le clou sur le gâteau, la cerise au milieu de la figure, Xav’, qui tout en assurant magnifiquement son chant, ne restera jamais plus de quelques secondes au même endroit. Tout ce petit monde nous donne un show riche et vitaminé que les connaisseurs apprécient. On ne peut malheureusement pas dire que ce soit le cas de tous les spectateurs. Malgré un accueil tout à fait chaleureux, on sent que le public est là majoritairement pour voir U.F.O. et pour beaucoup, la sauce Malemort ne prend pas autant qu’elle ne le devrait et ce spectacle qui devrait faire virevolter les têtes et agiter les bras en est réduit à un simple très bon concert. Mais rien que cela, toutes les premières parties ne peuvent pas en dire autant !

11112015-11112015-IMG_2560 11112015-11112015-IMG_2230
U.F.O
11112015-IMG_2621-3Après un changement de plateau, l’ambiance change radicalement et l’accueil du public pour les Anglais est complétement différent. On sent qu’ils sont venus en masse pour acclamer cet OVNI. Et d’ailleurs le groupe n’a jamais autant porté son nom, U.F.O, car leur musique est un tel voyage dans le temps qu’il est difficile de croire que ce n’est l’œuvre que de simples terriens. J’en suis sûr, c’est l’œuvre de petits hommes verts ce bon gros heavy des années 80, le son d’époque et une âme authentique. N’allez pas me prétendre qu’il n’y pas de phénomène paranormal là-dedans ! Bon, en tout cas, conspirationnistes et septiques, le groupe met tout le monde d’accord avec un son excellent et il faut bien être marié à son cousin pour pouvoir prétendre que cette musique est diabolique. Chaque instrument s’entend très bien et le tout est exécuté dans une fluidité qui nous laissera pantois. Même si ça ne révolutionne pas le genre – ce n’est d’ailleurs pas trop ce qui est demandé à ce genre de musique aujourd’hui – les zikos maitrisent parfaitement. Et si en quarante années de carrière leurs visages se sont quand même ridés, ce n’est pas le cas de leurs compositions. On remarquera d’ailleurs que le groupe joue majoritairement des morceaux qui ont déjà fait leur route et seuls deux compositions du dernier album, A Conspiracy Of Stars, serons joués ce soir. On a effectivement plus de place pour les grands succès comme Love To Love et Rock Bottom qui sont toujours de vraies tueries en live, mais on regrettera que le mélange avec les compositions plus récentes soit si difficile. Cela renforce encore plus le côté « dinosaures du Heavy Metal ». Mais comment leur reprocher quand ils nous interprètent un magnifique Doctor Doctor ?

11112015-IMG_2650-5 11112015-IMG_2635-4
Alors voilà, nous pouvons maintenant dire que le Forum de Vauréal est une salle magnifique capable d’accueillir la relève comme les piliers du heavy, le tout dans de magnifiques conditions scéniques. Alors n’hésitez pas à aller y voir vos artistes préférés, vos idoles de jeunesse mais aussi vos prochaines idoles. Il y a fort à parier que si la soirée est aussi bonne que celle que nous venons de vivre, vous ne vous ennuierez pas !