Smoking After Love – Play It Loud

Posté le : 14 mars 2016 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Si vous suivez régulièrement nos articles, en particulier si vous vivez autour de la vallée du Rhône, le nom de Smoking After Love ne vous est pas inconnu. Notre reporter Kouni a déjà par deux fois pu relater leurs exploits et notamment le son particulier de ces cinq jeunes gens de la région lyonnaise. Smoking After Love se sont avant tout des amis, quatre gars et une fille qui aiment le Rock’ N’ Roll. Depuis janvier 2013, ils apportent leur patte originale en y ajoutant plus récemment l’apport d’un instrument rare dans ce milieu : la scie musicale, jouée par Lucie. Alternant avec la guitare, elle est accompagnée de Adrien au chant, Louis à l’autre gratte, Tom à la batterie (il a le prénom de l’emploi) et enfin Flo à la basse. Nous allons vous présenter leur premier EP de trois titres sorti au printemps dernier mais d’après le groupe, ils ont tant évolué depuis qu’il est aussi judicieux de parler de leur actualité plus récente. Pour cela, j’évoquerai également le clip sorti récemment que je vous laisse découvrir en bas d’article.

Smoking After Love - Play It Loud front cover

Le Rock’ N’ Roll, nous y sommes plongés d’entrée grâce à I Suppose You Missed Me. Un des membres s’est mis au piano joué autant façon percussion qu’instrument à cordes. Nous sommes immédiatement pris dans le rythme, le mouvement. Nous sommes entrainés par la guitare et ses riffs bons pour se secouer les hanches. La voix d’Adrien (également chanteur de Bring The Beat Back) se montre également assez percussive pour entrainer l’auditeur, j’y reconnais des accents ressemblant à ceux de Bertrand Cantat. La section rythmique crée le cadre, « bien en place » comme dirait Didier Deschamps. Il y a un peu de rage bienvenue aussi dans la voix d’Adrien. On change légèrement d’ambiance avec Isolated qui démarre plus cool mais s’accélère sur les refrains. Il y a un aspect très Garage dans le Rock de Smoking After Love mais ils arrivent à ne pas rendre la formule trop simple. Adrien excelle toujours et là, il n’hésite pas à crier jusqu’à se déchirer les cordes. Mais j’imagine qu’il bosse pour que cela n’arrive pas. Burning n’est plus, d’après le groupe, en accord avec leur son actuel. Nous y découvrons toutefois une très belle ligne de basse.

Et la scie musicale alors ? Et bien justement, jetons une oreille à l’Arène dont le clip est sorti récemment. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça colle très bien avec le Rock’ N’ Roll des Smoking. À l’aide d’un effet disto dans son instrument, Lucie apporte un son innovant et bienvenu. Ça grince et en regard de l’autre guitare et sa rythmique constante et énervée, nous sommes conquis. C’est ensuite un saxo qui va venir s’ajouter pour une partie du solo avant que les grincements de la guitare et la scie ne prennent le relais. Ce morceau dantesque me convainc que le meilleur de Smoking After Love est encore à venir. Les paroles sont en français, autre évolution qu’il faudra suivre pour en voir la continuité ou non.

Pour conclure, nous avons entre les oreilles un bon premier essai pour Smoking After Love. Il montre déjà de belles dispositions mais le clip de l’Arène attise notre curiosité. Un nouvel EP est prévu à l’automne prochain, nous restons connectés et enthousiastes. Nous ne manquerons pas de vous le faire découvrir sur Sons Of Metal, ainsi que leurs prochains passages sur les scènes lyonnaises.

Khaos

Tracklist :

  1. I Suppose You Missed Me
  2. Isolated
  3. Burning

Liens :

Clip de L’arène : https://www.youtube.com/watch?v=R4fFOENQhUk

Page Facebook : https://www.facebook.com/smokingafterlove/

Page Soundcloud : https://soundcloud.com/smoking-after-love

Page Bandcamp : https://smokingafterlove.bandcamp.com/album/play-it-loud