Black Strike : une musique pour avoir la frite

Posté le : 17 mai 2016 par dans la catégorie Chroniques
Tags:
Black Strike : une musique pour avoir la frite

Black Strike : une musique pour avoir la frite

Mettons-nous un petit coup de Stoner dans les oreilles avec les jeunes belges de Black Strike. Formation fondée récemment, ils nous envoient leur premier EP éponyme financé grâce aux dons des fans. Aux vocalises veuillez donc applaudir Gauthier Dethier, aux guitares les « six cords brothers » qui se nomment François Desart et Régis Fautré, à la basse Manu Polis et enfin, derrière les futs de pétrole, Yannick Jost. Cet EP est promu par nos partenaires de M&O Music.

Description globale aujourd’hui pour cet EP qui sue d’authenticité en d’influences diverses. Bien entendu, la base du Stoner pourra être évoquée, des fondateurs Kyuss à Orange Goblin, les fans du genre trouveront leurs repères. Nous pouvons y ajouter, surtout dans les intonations vocales de Gauthier, l’héritage de deux chanteurs qui ont marqué le milieu des années 1990. Nous reconnaîtrons par moments les accents plaintifs de Curt Kobain et dans d’autres la révolte énervée de Zack de la Rocha (RATM). Une guitare se mêle à la basse pour étendre le fond bien gras nécessaire à ce style musical. Nos cousins d’outre Quiévrain connaissent bien l’huile de friteuse, cela s’entend. L’autre guitare joue plus dans les aigus, apportant contrastes et couleurs différentes. Nous avons aussi droit à des ruptures rythmiques et mélodiques qui enrichissent les morceaux, deux dans le titre Garlic qui introduit l’album. Certains passages se prêteront aisément aux pogos, l’introduction de Blackburn en est un bon exemple, comme l’excellent titre Sacramento. Je dirais toutefois que la tranche majeure de cet EP reste Run Fast. Chant typé Rap plein d’énergie comme un coup de poing en pleine face. Pas mieux comme shoot musical matinal. Vous y ajoutez un solo dantesque et puis voilà, c’est le titre final. Il laisse malheureusement place au vide, car ce petit EP est déjà fini.

Première œuvre pour Black Strike et ce disque se trouve déjà bien prometteur. Tel le rhinocéros qui orne la pochette, on se prend un bon coup de corne. À l’aide d’une production correcte et de cinq compositions ancrées et variées, autant vocalement que mélodiquement, nous avons hâte de connaître sa suite. Ne tardez pas trop.

Khaos

Tracklist :

  1. Garlic
  2. Blackburn
  3. Tones
  4. Sacramento
  5. Run Fast

Liens :

Site internet : http://www.blackstrike.be/

Page Facebook : https://www.facebook.com/blackstrikemusic/

Clip de Garlic : https://www.youtube.com/watch?v=yoi77r2WXPg

Pour vous procurer l’album M & O Music : http://www.m-o-music.com/site-metal/vente-en-ligne/