Genre : Black Metal - Sortie : 21 janvier 2016

Genre : Black Metal – Sortie : 21 janvier 2016

Lutèce est originaire de Paris et a vu le jour en 2006. Le combo évolue sous la forme d’un quintet et se compose (je prends ma respiration) de Denosdrakkh et Aslagën aux guitares, de Hesgaroth au chant, de Kraftum à la batterie et de Vaahrn à la basse (ouf). Déjà auteurs d’une démo sortie en 2007 et intitulée And Ancestors Still Remain, d’un EP en 2008 répondant au nom de Awaking Ancient Gods et d’un album sorti en 2012 titré Our Ashes Blown Away, le groupe vient de nous sortir son nouvel album From Glory Towards Void. Enfin, cette offrande sort chez les p’tits gars de Dooweet Records. Vous êtes bien installés ? Alors c’est parti.

Ah Lutèce… Votre serviteur du jour étant natif de la ville lumière, voir un groupe s’appeler Lutèce et être originaire de Paris me fait chaud au cœur ! D’ailleurs, parlons Histoire trente secondes. Chacun sait (ou peut-être pas) que Lutèce est le premier nom donné à la ville de Paris alors pour ceux qui ne le savent pas, faites un tour aux Arènes de Lutèce situées au Métro Jussieu, il en reste quelques vestiges bien sympathiques à voir, datant du premier siècle après J.C. Voilà, ce moment d’Histoire vous a été offert par Sons Of Metal. Demandez-nous, vous saurez tout. Mais nous ne sommes pas là pour la chaîne Histoire mais pour cet album qui est en lien quand même avec ce que nous venons de parler puisque ça sent le combat de gladiateurs, le vrai. Oui, la musique délivrée par Lutèce aurait pu être celle que l’on aurait pu jouer à cette époque de combats (si l’on excepte le fait qu’un mur de Marshall à cette époque aurait détonné un peu côté décor). Une intro sombre de douleur débouche sur un premier morceau qui, d’emblée, place la barre à un niveau élevé. Les envolées de guitares sont empruntes de mélodie, coups gagnants pour vaincre l’impie. On pense alors à Amon Amarth ainsi que dans la voix et dans le chant. Aucun plagiat, juste la bonne note, le bon plan au bon moment, les fissures sur tes dents. Le mur d’enceinte battit par la section basse/batterie est à toute épreuve, Melted Flesh se veut le témoin de ces dires. Non, ce n’est pas un hasard, break mélodieux ou comment approcher les dieux le frisson en plus, c’est superbe. Amis métalleux et amies métalleuses, vous le sentez comment ce groupe prend possession de vous ?

Lutèce est envoûtant, Lutèce est un grand, Lutèce se répand dans ton corps et dans ton sang. Le don pour la mélodie et l’épique est là, la maîtrise du tempo est sienne, les riffs sur The Venom Within ne sont que ravissement. Labyrinth Of Souls est une mise à mort, lente, architectes de l’agonie, riffs thrash aux trois-quarts du morceau, mortel comme une bouchée d’amanite phalloïde. Ces musiciens sont talentueux. Le chant vous emmène dans les profondeurs de l’oubli, aucune autre voix n’aurait pu imager la musique proposée sur cet opus. Les compositions s’égrènent toutes sur le même mode et chaque titre à la particularité d’avoir une accroche mélodique que l’on retient. From Glory To The Void est un concentré d’émotion comme autant de poils se dressant sur les bras. Là encore, le break en milieu de titre met dans le mille. Quant à l’envolée qui la suit, elle force le respect éternel. The Last Dance Of Rolling Heads offre aussi un break mélodique qui confine au très beau, mélancoliquement beau. Mais il y a une fin à tout. Cet album se termine malheureusement mais la conclusion qui se fait entendre est une fort belle conclusion. What Lies Beyond démarre comme une légion d’enragés fonçant sur sa proie puis se meut en une mélodie où le calme sidéral vient remplir peu à peu l’espace du peu de vie qu’il reste jusqu’au dernier souffle. Merci. Une dernière chose, le son de cet album est de fort bonne facture, pas grand-chose à y redire. Vraiment Lutèce à tout bon.

Lutèce est l’architecte de l’agonie. Sa science musicale a le pouvoir de faire reculer la mort elle-même. Son album est une réussite du genre mais aussi un livre ouvert sur l’avenir, et il faut le leur souhaiter radieux car ce talent doit être propulsé à la face de ce pauvre monde. Ils se nomment Lutèce, mettez genou à terre et inclinez-vous devant eux.

Pat

Tracklist :

  1. Let The Carnyx Sound Again
  2. Melted Flesh
  3. The Venom Within
  4. Labyrinth Of Souls
  5. Architects Of Doom
  6. From Glory Towards Void
  7. The Dance Of Rolling Heads
  8. The Last Dance Of Rolling Heads
  9. Living Standing Flags
  10. What Lies Beyond

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/lutece.horde

Acheter l’album sur le merch Dooweet : https://dooweet.bandcamp.com/album/from-glory-towards-void

Vidéo From Glory Towards Void : https://www.youtube.com/watch?v=R4wm1crWYls