Genre : Punk/Stoner - Sortie : mai 2016

Genre : Punk/Stoner – Sortie : mai 2016

Robert Openightmare nous vient de Toulouse et a vu le jour en l’an 2000. Déjà riche de cinq albums sortis et d’un nombre de concerts dépassant l’entendement, le combo haut-garonnais vient nous livrer ici son sixième méfait. Le trio se compose d’Yves aux guitares et au chant, d’Alex à la basse et de Kmouille à la batterie. Alors prenez place maintenant, installez-vous, on vous dit tout. Sachez enfin que ce disque sort chez  Vegas Records.

Quand Robert Openightmare revient nous voir, ça sent généralement bon. Ici, nous n’irons pas jusqu’à dire que ça va sentir la violette, mais ça va sentir le rock, le gros rock qui transpire. Ça va puer la sueur quoi ! Une première chose sur le premier morceau The Walking Bed, le son de la basse ! C’est assez impressionnant. D’ailleurs, le son de la quatre cordes perdure tout au long de l’album, c’est tout bon. Last Man On Earth est un bon petit clin d’œil au Paranoid de Black Sabbath dans son riff, et ce titre est parfait de rage primaire. Les p’tits gars n’ont pas perdu la niaque, soyez-en sûr ! We Are Dancing On The System résonne beaucoup plus punk dans l’esprit et son exécution. Le groupe affiche une aisance toute particulière quant au savoir faire de ce genre musical. Bref, ils ont ça dans le sang et ça se ressent. Salvation 666 sonne très Motörhead, comment cela pourrait être mauvais dès lors que l’on s’inspire du trio légendaire ? Robert Openightmare est une Harley Davidson qui tournerait au Jack Daniel’s, un moteur au look crasseux mais qui couvrirait de honte un horloger suisse tant il tournerait parfaitement. Rise Against poursuit dans la mouvance punk avec l’énergie qui la caractérise. Amis métalleux et amies métalleuses de tout bord, au diable les étiquettes car on croirait entendre les Ramones, et rien ne peut faire plus plaisir que d’entendre un titre allant dans ce sens. Welcome tire également dans le même sens, « bienvenue dans la guerre ultime » dit la chanson, et la chanson a bien raison ! C’est la guerre qui tiendra place quand ces morceaux là seront joués live, mes amis. Ne cherchez pas un titre plus faible ou plus fort qu’un autre tant l’ensemble est compact et fait preuve d’une dureté que d’aucun foret ne pourrait percer.

Cet album ravira les fans de rock au sens large du terme, en allant des bikers aux punks en passant par les métalleux, ainsi que les amateurs de stoner et de tout autre amateur de ce qui sonne vrai. Robert Openightmare pourrait être un ciment social tant il a pouvoir de fédérer au sens large. Cela fait maintenant seize ans que ça dure et vous pourrez revenir dans seize ans, ils seront toujours là. D’ailleurs, quand on vous dit qu’ils ont l’esprit rock’n’roll, ça ne vous fait pas penser à celui qui animait Lemmy et sa bande ? Ce groupe a le même état d’esprit et ils joueront comme ça jusqu’à la fin des temps quand on aura plus de dents. The Fall se montre comme un bon petit instrumental, laissant place à A Fist In The Sky, dernier morceau de l’album et conclusion parfaite à ce disque qui n’est pas loin de l’être. Et vous avez tout cela qui baigne dans un son clair mais gras, genre une friteuse mais avec de l’huile propre. Mettez cet album dans votre moteur et vous verrez que vous avancerez bien, vite et longtemps. Les gars, vous revenez quand vous voulez pour une bonne dose de rock.

Robert Openightmare vient de nous livrer un bon sixième opus. Il ne révolutionnera pas le rock’n’roll mais il sait parfaitement ce que rock’n’roll veut dire, et c’en est là une belle preuve de sincérité et d’authenticité. Alors on vous dit à la prochaine !

Pat

Tracklist :

  1. The Walking Bed
  2. Last Man On Earth
  3. We Are Dancing On The System
  4. Burning Rain
  5. Salvation 666
  6. Rise Against
  7. Welcome
  8. In The Mood For Fight
  9. The Fall
  10. A Fist To The Sky

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/openightmare?fref=ts

Site officiel : http://openightmare.net/

Bandcamp : http://openightmare.bandcamp.com/album/silent-scream