IMG_0531

Alors que nous sommes le vendredi 10 juin et que la France se prépare pour le Download Festival, quoi de mieux qu’un petit concert en pensant aux copains ? Un de plus à ton actif, me direz-vous sûrement. Ce n’est pas faux. Bref, ce soir, ce n’est pas moins de cinq groupes qui se produiront sur la scène du Brightside, une nouvelle salle que je découvre pour mon quatrième concert à Brisbane. Mais cela ne vous intéresse guère. N’ai-je pas raison ? Oui, je le pariais. Je disais donc, ce soir, c’est cinq formations en 3h30, toutes originaires de Brisbane. Autant dire que le timing est serré et que le temps de jeu va être court. Au menu : Age Champion, Silkacid, Rawr Vanity, Smoking Martha et le quartet Former Angels. De quoi passer un bon moment de Rock’n’Roll, Stoner et Hard Rock.

Age Champion

Lorsque la formation démarre son set, c’est une salle vide qui s’offre à elle. C’est franchement triste. D’ailleurs, Age Champion aura sûrement le temps de jeu le plus court de la soirée, mais nous pourrons tout de même profiter pleinement du Stoner que nous offre la première des cinq formations. Malgré le court timing alloué, Age Champion nous dévoile son potentiel musical tranchant grâce à un Stoner efficace. Des musiciens déjantés au possible qui offrent un spectacle captivant. Avec seulement vingt minutes de jeu, pas facile d’entrer de suite dedans surtout quand la salle est vide, mais Age Champion aura réussi le pari et les quelques personnes présentes pour leur set (ainsi que votre serviteur) auront passé un agréable moment.

IMG_0275 IMG_0308

Silkacid

L’heure de Silkacid  arrive et là on passe à un tout autre niveau, pas forcément musical mais avec plus d’énergie ambiante. En effet, si le trio Age Champion avait réussi à nous faire entrer de plein fouet dans la soirée, il faut bien avouer que question dynamisme, ce n’était pas tout à fait ça. Donc comme je le disais, avec Silkacid on se retrouve projetés dans un Stoner tout aussi puissant et destructeur ainsi qu’une énergie venimeuse. Même si, techniquement, Age Champion est au-dessus, il faut bien admettre que lorsqu’il s’agit de retourner une salle, les quatre musiciens savent s’y prendre. Notamment le chanteur qui fait preuve d’un charisme incroyable et nous avons la sensation que ce qui coule dans ses veines n’est pas que rouge. Quoi qu’il en soit, il ressent la musique comme personne et semble être en transe tant le bonhomme est déchainé face à son public. Vous l’aurez surement compris, nous ne sommes pas forcément face à des monstres mais ils compensent par leur soif de volonté.

IMG_0320

Rawr Vanity

Qui dit troisième groupe, dit léger changement de style. Avec Rawr Vanity, composé de deux hommes et deux demoiselles, nous entrons dans l’univers du Rock alternatif. Avec un style varié et intéressant, le quartet nous extirpe peu à peu de l’ambiance Stoner qui s’était installée jusqu’ici pour nous emmener sur les pentes d’un Rock alternatif ravageur. Car tout de même, il ne faut pas casser l’ambiance. Déjà que celle-ci peine à prendre, ça serait dommage. Mais c’est sans compter sur Rawr Vanity emmené par Jesse Simo-Swer (chant, basse) pour donner du peps à leur set. Nous avons la nette impression que ce ne sont pas les hommes qui tiennent le volant dans la formation, mais les femmes. C’est cool. Je dis cela car Carly Sinn (batterie) démontre un potentiel canon et une envergure sans borne. Tout comme les deux autres sets, la prestation de Rawr Vanity est trop courte car c’est une fois imprégnés de la musique des Australiens que nous devons leur dire au revoir. Une prestation au top qui aura mis tous les spectateurs d’accord.

IMG_0415 IMG_0425

Smoking Martha

Une fois de plus, changement de plateau. Il est temps pour Smoking Martha avec à sa tête la charismatique chanteuse Tashade de grimper sur les planches. Tout comme Rawr Vanity, Smoking Martha nous fait dévaler les pentes avec un Rock alternatif couplé d’un mélange Heavy Stoner. C’est sympa pour l’instant mais, bon, ça ne casse pas des briques (si vous me permettez l’expression). Par contre, je trouve que Tasha est la clé de voûte de cette base car si ses guitaristes font le boulot, on sent qu’ils pourraient encore aller plus loin. Ça plait au public. Cependant avec plus de travail, la qualité scénique et musicale de Smoking Martha pourrait ressortir pleinement, ne leur jetons pas la pierre. J’espère les revoir sur scène durant ma période à Brisbane.

IMG_0483 IMG_0487

Former Angels

Après quatre groupes, il est temps maintenant de passer aux choses sérieuses. En effet, avec Former Angels, on passe à tout autre niveau. En pleine tournée intitulée Shadow By The Sun, la formation que je découvre ce soir va me sécher. Un nouveau groupe australien de plus à suivre de près. Le temps d’accorder les guitares, la basse, serrer les peaux et c’est parti. D’emblée, Former Angels nous entraine dans un Hard Rock énergique et dynamique avec une pointe de folie, ce qui manquait peut-être aux autres groupes. Le Brightside a fait le plein. Mais où étaient tous les spectateurs ? C’est à ne rien comprendre. Mais bon, ils sont là pour la fin, c’est l’essentiel. Je disais donc que Former Angels propulse la soirée à un autre niveau. On sent un groupe confiant et soudé à l’image de Ryan Murr (chant, guitare) qui n’hésite pas à venir jouer dans le public. C’est dans ces moments là où l’on sent la confiance au sein des musiciens. Le reste du quartet n’est pas à oublier car George Phillips (guitare) dégage une aura musicale assez impressionnante. D’ailleurs, je crois l’avoir beaucoup photographié, c’est vous dire. De l’autre côté, Mitch Gardner manie sa basse à la perfection tandis que Jasper Warmington lui donne une parfaite réplique de la rythmique. Est-ce la peine d’allez plus loin ? Je ne pense pas. Vous l’aurez certainement compris, Former Angels fait partie des groupes montants à découvrir.

IMG_0566 IMG_0606

IMG_0598 IMG_0531

Encore une bien belle soirée s’achève ce soir. Merci au management de Former Angels de nous avoir accrédités sur la date, en espérant retrouver Former Angels rapidement. Félicitations à Age Champion, Silkacid, Rawr Vanity et Smoking Martha pour leurs excellentes prestations. Merci au Brightside pour cette belle affiche.

Elovite