Genre : Metal progressif - Sortie : Janvier 2016

Genre : Metal progressif – Sortie : Janvier 2016

Erevan nous vient de Brest et a vu le jour le 29 avril 2015 précisément. Le groupe se compose de David Guézennec à la guitare et au chant, d’Hilaire Rama à la basse, de Wesley Walther à la guitare et de Greg à la batterie. Les Bretons viennent nous livrer ici leur premier album répondant au nom de Darkness Epsilon qui sort chez les p’tits gars de chez M & O Music. C’est l’été, on s’assied et on voit tout ça. C’est parti.

Avez-vous jeté un coup d’œil sur une carte pour voir où se situait Erevan par rapport à Brest ? Non ? Oui ? En tous cas, si le but du groupe est d’y aller en stop, il y aura intérêt à partir de bonne heure car ce n’est pas la porte à côté, mais les voyages formant la jeunesse et déformant les valises, pourquoi pas ! Cette parenthèse géographique terminée, plongeons-nous maintenant dans cette galette. Alors on va la faire maintenant et on ne reviendra pas dessus : c’est une galette bretonne, voilà, votre serviteur du jour s’excuse de cela mais n’a pas pu s’empêcher. Donc, neuf titres habitent cet album dont les musiciens auteurs de ce dernier revendiquent de bien belles influences allant d’AC/DC à Metallica, en passant par Scorpions et Nickelback. It’s Better Now ouvre le bal et, en effet, on ressent de suite une rythmique estampillée AC/DC avec une ligne mélodique beaucoup plus prononcée que chez les Australiens. On pourrait aussi penser à Foreigner à l’écoute de ce premier titre.

L’écoute se prolonge et force est de constater que la machine est bien huilée. Le son se montre puissant, voire ultra-puissant par moments. Le son de la basse sonne parfaitement, celui des grattes est tranchant sans tomber dans les aigus. Quant au chant, il sied parfaitement avec la musique proposée. Une voix posée mais qui sait se faire sa place et se poser au même niveau que les instruments pour en faire leur égal. Les légers chorus entendus sur de refrain de Hell Is Coming sont parfaits. Ce disque, amis métalleux et amies métalleuses, est un parfait condensé des influences du groupe. Le tempo medium lui va comme un gant et chacun y trouvera un ingrédient qui saura l’accrocher au fur et à mesure de l’écoute. Stay Alive se montre comme un des musts de cet opus. Riff agressif et refrain entêtant, du bon temps. Killing Our Brothers qui le suit résonne beaucoup plus Metal. Titre lourd qui dans l’esprit pourrait faire penser au travers de son riff à un Sad But True ou un The Thing That Should Not Be de qui vous savez. Une légère approche orientale ajoutée à cela et le solo de guitare qui l’accompagne est superbe.

Oui, Erevan sonne et résonne à la fois mondial et tribal du côté de l’Arsenal. Then I’m Alive se paye le luxe de faire penser à Shout de Tears For Fears. Oui, vous ne rêvez pas. Mais attention ! Le riff est au marteau-piqueur quand même ! Le disque court vers son terme et l’on retiendra au final une énorme capacité à délivrer des morceaux à l’indéniable accroche et un groupe au fort potentiel de croissance. Becoming An Angel qui vient clore l’opus est le parfait condensé de cet album avec des arpèges, une mélodie, un chant en place. Bref, un morceau qui pourrait relier les continents entre eux. Un album international.

Erevan, pour son premier essai, peut se targuer d’avoir sorti un album propre et ultra mélodique. Cela tombe bien car le groupe revendique et il le fait plutôt bien. Un bon album qui pourra vous accompagner dans votre prochain road trip aux USA et même du côté d’Erevan. International que l’on vous dit !

Pat

Tracklist :

  1. It’s Better Now
  2. Rage And Tears
  3. Hell Is Coming
  4. Heal My Sorrow
  5. Stay Alive
  6. Killing Our Brothers
  7. Then I’m Alive
  8. Our Love, Our Time
  9. Becoming An Angel

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/ErevanFrenchMetalBand

Site internet : http://www.erevanfrenchmetalband.com/

Ecouter l’album : http://www.erevanfrenchmetalband.com/#!music/c10tw

Acheter l’album via M&O : http://www.m-o-music.com/site-metal/groupes/groupes-fiche-album/?groupe=139