IMG_2000

Alors qu’un temps maussade s’abat sur Brisbane, votre serviteur en profite pour aller une fois de plus sur une date. Je me rends pour la troisième fois en moins d’une semaine au Triffid. Au menu, nous trouverons Fait, nous venant tout droit de Perth sur la côte ouest-australienne, puis les Australiens de Karnivool qui joueront à guichet fermé le 23 et le 24 juin à Brisbane. Les deux dates étant bien entendu sold out, ça promet d’envoyer du pâté, si vous me permettez l’expression.

Fait

N’arrivant jamais à savoir comment les Australiens agencent les horaires de jeu, je me retrouve toujours très en avance. Mais pour aujourd’hui, c’est un doux euphémisme car la première formation de la soirée Fait débutera les hostilités à 20h45. Au moins, je ne serais pas en retard. D’entrée, le groupe pose les bases avec un set complètement atmosphérique en totalité instrumentale. Une technique d’enfer qui fait monter le Triffid en pression tant le nirvana semble proche de nous. Les mots manquent tellement que je ne saurais vous dire ce que je ressens au plus profond de moi, tant la musique que nous offre Fait envahie la salle entière. Au moment de la touche finale, la descente est très dure. Nous réalisons que le Triffid est devenu une étuve. Qu’est-ce que c’était bon !

IMG_1882 IMG_1892

Karnivool

IMG_202122h00, les lumières du Triffid s’éteignent et les applaudissements se font entendre. Voilà l’entrée des musiciens de Karnivool. La salle maintenant remplie à rebord, ressemble plus à l’enfer sur terre tellement il fait chaud. Devant, c’est comme qui dirait intenable. En raison des puissantes et superbes lumières, il doit faire au moins 8 000 degrés. Bon, j’exagère un peu. Par contre, la salle est en feu. Karnivool nous fait plaisir avec sa musique située entre Rock atmosphérique, Sludge, Post Core et progressif. Le mélange des quatre rend une telle énergie musicale que l’on sent que le Triffid est transcendé. Avec des musiciens aussi passionnés que ceux de Karnivool, on ressent toute l’émotion transmise par les riffs, soli et effets envoutants. La salle explose de joie à chaque fin de titre. Je sais pourquoi je vais en concert, c’est pour des instants comme celui-ci. Karnivool se donne à fond pour cette première date à Brisbane, si bien que la chaleur en devient étouffante et l’air irrespirable, mais face à un set aussi dynamique et énergique, ce n’est pas grave. Bien au contraire. Le public faisant front à la scène ne semble pas touché par cette lourdeur. Même si nous ne sommes qu’au début du set, on sent que la prestation prend une tout autre forme et que la soirée va monter en puissance au fil des minutes. Quand technique, ambiance et prestation sont toutes les trois réunies, le cocktail nous offre un moment inoubliable qui restera gravé dans les mémoires. Bravo à Karnivool.

IMG_2047 IMG_2001

Il est temps pour votre serviteur de rentrer. Je louperai le seul titre du rappel mais quelle soirée. Fait aura mis tout le monde d’accord dès l’ouverture et Karnivool a mis le feu aux poudres. Merci a Triffid pour cette belle affiche.

Elovite