Theizé Plaisir Fest, 16 juillet 2016 à Theizé

Posté le : 27 juillet 2016 par dans la catégorie Lives Reports
Tags: ,

AMBIANCE-20160716-001

Attention, ce live report n’est pas un live report sur le cyclisme. Voilà, ma blague sur le Tour de France qui sillonne le département est faite, on peut y aller. Theizé, est un petit village d’à peine plus de mille habitants, situé dans le département du Rhône et dont on retient surtout l’immense exploitation viticole qui borde toute la vallée du Merloux. Ah, ça, dès qu’on parle de pinard, il y a du monde au portillon. Justement, en parlant de portillon, il y en a un qui attire fortement l’œil. Il est ancien, tout en bois et surplombé d’une pancarte haute en couleurs sur laquelle est écrit Theizé Plaisir 2016. Nous voici arrivés dans le festival le plus improbable et le plus déjanté de la région ! Je vous explique rapidement le concept. Theizé Plaisir est un un festival qui se déroule sur un seul soir et dont les groupes participants ne sont formés que pour cette unique date. D’une année à l’autre, nous voyons les mêmes musiciens mais dans des formations différentes. Chaque groupe doit choisir un thème bien précis, s’inventer une biographie ainsi qu’un concept visuel et se voit imposer une ou plusieurs reprises par l’organisation. Ainsi, l’année dernière, votre serviteur a pu découvrir une version reggae de Allumez le feu ou Wish You Where Here de Pink Floyd. Quelles surprises auront nous cette année ? Allons le découvrir ensemble.

AMBIANCE-20160716-005

J’arrive en fin d’après-midi, retardé par le passage du Tour de France dans les environs de mon domicile. Bref, j’arrive à Theizé durant les balances et je découvre le groupe La Compagnie Plaisir s’affairer aux derniers réglages. Ah oui, un détail que j’ai oublié mais vous allez vite pour en rendre compte : tous les groupes doivent s’affubler d’un nom qui comporte soit « Theizé », soit « Plaisir ». Durant les derniers préparatifs, quelques musiciens se lancent dans une partie de pétanque ou patientent devant le stand Ricard, partenaire du festival. Votre serviteur va d’ailleurs les rejoindre en attendant que ça démarre. Le départ est donné par le présentateur en ciré jaune (c’est comme ça qu’il est présenté) qui présente les groupes tout en racontant un tas de conneries, histoire de nous mettre dans l’ambiance.

AMBIANCE-20160716-008

Pascal Plaisir

PASCAL PLAISIR-20160716-001On démarre avec Pascal Plaisir, un quatuor qui va reprendre des standards du Thrash et du Heavy Metal des années 80-90, dont un Destroy Everthing qui met tout le monde d’accord d’entrée de jeu. Mais comme le dit le chanteur Pascal (en fait ils s’appellent tous Pascal dans ce groupe), ils jouent encore plus mal que les groupes d’origine, notamment Sepultura dont le quatuor réinterprète Roots Bloody Roots. Nos oreilles saignent un peu mais il sera très difficile de dire si c’est voulu ou si la team Pascal manque de préparation. Sûrement un peu des deux, comme le montre cette tirade durant Creeping Death : « on s’en bat les couilles des solos ! ». Quoiqu’il en soit, ça nous met dans l’ambiance et les spectateurs commencent à affluer devant la Greg Beluze Stage. Ne cherchez pas qui est ce mec sur Wikipédia, c’est une private joke. Le chanteur nous encourage vulgairement à foutre le bordel durant tout le concert, ce que certains feront.

Setlist :

  1. Destroy Everthing
  2. Roots Bloody Roots
  3. Raining Blood
  4. Creeping Death
  5. Cowboys From Hell

PASCAL PLAISIR-20160716-002 PASCAL PLAISIR-20160716-003

Plaisir 182

PLAISIR 182-20160716-003On passe maintenant au Punk à roulettes avec Plaisir 182 qui parodie le nom d’un groupe bien connu. On monte d’un niveau technique avec eux et les standards du Punk californiens sont plutôt bien joués. Les hits des formations emblématiques de ce genre y passent : Sum 41, Blink 182 bien sûr, The Offspring… Le public adore et les refrains sont repris en chœur par toute l’assemblée. Un pogo gentillet démarre et toute le monde s’éclate. On retiendra les vannes pourries que se lancent les musiciens entre les morceaux, impliquant la mère du vocaliste (merde, les gars, on a dit : pas les mamans !). Le set s’enchaîne rapidement dans une ambiance bon enfant et détendue. Les bières et les verres de Ricard commencent à bien descendre dans la fosse. En regardant en l’air, nous voyons une caméra installée sur une tyrolienne, preuve que l’organisation a mis les grands moyens pour cette édition qui démarre sur les chapeaux de roues. Sur scène, Plaisir 182 met le paquet et avec le sourire s’il vous plaît ! Ça joue vite et bien, ça plaisante, ça chante avec le public et deux types grimpent sur scène et l’un d’entre eux nous fait contempler sa lune… Bref, la fête démarre vraiment et ce qui va suivre devrait vous convaincre du niveau de crétinisme de Theizé Plaisir, si ce n’est pas déjà fait.

Setlist :

  1. Have You Ever
  2. The Anthem
  3. All The Small Things
  4. What Happened To You ?
  5. First Date
  6. All I Want
  7. Basket Case
  8. Fat Lip

PLAISIR 182-20160716-006 PLAISIR 182-20160716-001

Daisy Bell And The Theizé Brothers

DAISY BELL AND THE THEIZE BROTHERS-20160716-002On passe à un autre style avec Daisy Bell And The Brothers. Pour vous mettre dans le délire, je vais reprendre la phrase d’accroche du dossier de presse du groupe : « vous portez des santiags et avez le cul sale ? Venez les voir en concert, ça fera couleur locale ! ». Le ton est donné. Nous voyons monter sur scène une formation un brin redneck, avec des musiciens en tenue paysanne, mal rasés et une chanteuse portant une perruque démodée et une moustache (si, je vous jure, c’est bien une femme). Le groupe reprend des chansons bien connues du répertoire Country Rock et avec brio. Bien entendu et comme avec les autres, les membres de Daisy Bell ne se prennent pas au sérieux, à l’image du bassiste grimé en femme, avec une perruque blonde et des faux nibards. Sans oublier cet épouvantail installé sur la scène, une cible trouée sur le torse… Quand je vous dis que c’est totalement absurde ! Mais marrant. Bref, Daisy Bell And The Theizé Brothers remporte les suffrages du public avec ses chansons fédératrices que nous chantons tous dans les soirées après plusieurs litres de bière. Là aussi, le niveau est bon, les musiciens étant tous appliqués sur les titres.

Setlist :

  1. Bad Moon Rising
  2. Jolene
  3. Man Of Constant Sorrow
  4. House Of The Rising Sun
  5. La Grange

DAISY BELL AND THE THEIZE BROTHERS-20160716-001 DAISY BELL AND THE THEIZE BROTHERS-20160716-003

TV Plaisir

Avec un patronyme comme TV Plaisir, vous devez probablement imaginer que le groupe dont il s’agit ici interprèteTV PLAISIR-20160716-003 des génériques télé. Gagné. Bon, c’était pas dur à trouver, cela dit. En effet, le quintet reprend des génériques que les trentenaires connaissent bien : Denver (le dernier dinosaure, mais si, ça passait sur Anten… France 3) et son refrain chanté massivement par les spectateurs, Minikeums, K 2000, Hartley cœurs à vif, Friends, Pokemon… TV Plaisir nous offre un véritable revival des années 90 et, en plus, c’est très bien joué ! Le groupe démarre avec le générique de Friends, ce qui a pour effet de rameuter le public aux abords de la scène. Chaque titre verra l’assemblée chanter en chœur les refrains avec vive voix. C’est toute notre jeunesse qui défile en musique. Et c’est là qu’on se rend compte que nous avons vieilli… Cela reste un bon délire, joué avec brio et le sourire. Mission accomplie pour TV Plaisir qui  a réalisé un bon revival des 90’s et qui m’a mis la chanson de Denver dans la tête pour un bon moment. D’ailleurs, voici le générique original, c’est cadeau. Je me plains pas, l’an dernier, c’était The Final Countdown qui m’a rendu dingue…

Setlist :

  1. Intro zapping
  2. Friends
  3. Alerte à Malibu
  4. Denver
  5. Medley : C’est pas sorcier, K 2000, Hartley coeurs à vif, Magnum
  6. Les zinzins de l’espace
  7. Minikeums
  8. Pokemon
  9. Malcolm
  10. Les Tortues Ninja
  11. Love Boat

TV PLAISIR-20160716-006

La Compagnie Plaisir

LA COMPAGNIE PLAISIR-20160716-001Nous arrivons au terme du festival avec La Compagnie Plaisir. Vous avez deviné quel célèbre groupe venu des îles se trouve parodié ? Oui, nous aurons droit aux chansons créoles et festives de la formation antillo-guyanaise. Ça va zouker, comme le dit si bien le chanteur. Il ne sera pas déçu car le public zoukera tout au long du concert et réclamera à corps et à cris un rappel qui durera plus que prévu. Avec des chansons comme C’est bon pour le moral, Le bal masqué, Ça fait rire les oiseaux, il serait difficile de ne pas faire la fête. Dans la foule, c’est l’effervescence avec des spectateurs qui dansent, chantent, slamment (oui, on peut slammer sur du Zouk !) et n’en finissent plus de monter sur la scène lors des derniers titres. Le groupe, haut en couleurs, assure parfaitement son set et met une ambiance du tonnerre. À la fin du set et avec l’accord de la patronne du festival, le groupe demande au public de réclamer un rappel en criant à répétition : « la dernière… pour les voisins ! », réponse aux plaintes reçues l’année passée. Nous finirons donc par deux titres sur lesquels les musiciens des différents groupes se rejoindront à tour de rôle : Killing In The Name et Antisocial. Mais pas en version Zouk cette fois. On déconne pas avec les classiques non plus…

Setlist :

  1. Fruit de la passion
  2. Zouk Machine
  3. Pour un Zouk avec toi
  4. Alice ça glisse
  5. Medley La Compagnie Créole

LA COMPAGNIE PLAISIR-20160716-005 LA COMPAGNIE PLAISIR-20160716-007

LA COMPAGNIE PLAISIR-20160716-003 LA COMPAGNIE PLAISIR-20160716-004

Voici comment se termine l’édition 2016 du Theizé Plaisir : dans les rires, la joie et le Ricard. L’organisation aura monté d’un cran et se sera assuré que nous passions tous un excellent moment. Ce qui fut le cas. Bravo à tous les participants et merci pour ces barres de rires. C’est bon pour le moral…

Pour finir en beauté, je vous offre cette vidéo amateur qui compile les concerts : https://www.youtube.com/watch?v=2adKDxInmnA

Récit et photos : Kouni

LA COMPAGNIE PLAISIR-20160716-006