AMBIANCE-20160807-007

Nous voici donc à la sixième édition de ce Sylak version 2016. Le succès ne se dément pas, loin de là ! Saint-Maurice de Gourdans est devenu le village synonyme de Metal pendant trois jours. Quatre des membres de Sons Of Metal étaient présents. Le boss Mike, Aurélien (aka Kouni) et Melissa étaient présents aux postes de mitrailleurs attitrés et votre serviteur du jour était en charge du petit live report habituel. L’organisation était une fois de plus au rendez-vous grâce à la horde de bénévoles officiant sur ces terres. Mais les temps ont changé en une année et la présence (discrète) des forces de l’ordre sur l’enceinte du festival est venue se greffer sur cette édition. Actualité passée oblige. Autant le dire de suite, cette édition 2016 fut parfaite ou quasi parfaite, si l’on excepte le connard, car il n’y a pas d’autres mots, qui trouve drôle de piquer le bien des autres. L’absence du stand EMP à aussi été remarquée. Ces trois jours ont permis de voir que de nombreux parents viennent accompagnés de leur progéniture, ce qui ajoute au côté familial de l’ensemble si l’on met à part la zone de guerre devant la scène, bien sûr. La météo aura été de la fête à l’exception du montage des tentes le vendredi matin sous la pluie mais si ce n’était pas comme ça, cela ne serait pas drôle non plus ! Il est aussi à noter la parfaite entente entre le service de sécurité du festival, habilité à récupérer les slameurs et les slameurs eux-mêmes, puisque tout le monde y allait d’un check, d’une accolade ou d’un bisou une fois les pieds reposés sur la terre ferme. Génial et superbe de fraternité. Mais il faut retourner à la boucherie, oui une boucherie à certains moments, car la programmation était au rendez-vous. De la diversité, du festif et un des personnages improbables croisés ici et là sur l’ensemble du festival, dont un élan et un Jésus de l’Arbresle entre autres, quelle fête ! Allez, plongeons-nous dans le dur maintenant.

AMBIANCE-20160807-002 AMBIANCE-20160805-012

AMBIANCE-20160805-013

Vendredi 5 août

FOR THE LIONS-20160805-005Premier jour du festival et journée d’échauffement qui, comme dans les autres éditions du Sylak, se joue sur une scène annexe à la scène principale dédiée aux deux journées suivantes. Et c’est à Slaughterers d’ouvrir le bal et d’envoyer la première cartouche, tâche toujours difficile mais dont le groupe s’est acquitté d’assez belle façon, à revoir. Mithridatic qui suit derrière envoie la deuxième salve devant une audience encore clairsemée mais qui se montre active et réactive face au Brutal Death délivré par le groupe qui aura su satisfaire le public présent. Energique ? Carrément ! Merci à eux. For The Lions se charge quant à lui de faire rentrer la première mine de Hardcore dans cette nouvelle édition de ce Sylak. Le quintet français se sera chargé de napalmer le public présent grâce à son hurleur Boris qui aura assuré l’excellente communication avec le public. Ce dernier lui aura assuré en retour une parfaire adhésion aux morceaux du groupe. Pan dans les dents, pari gagné, T-shirts trempés, bonsoir. C’est au tour de Deadlysins de prendre la place et de balancer son Thrash Metal énergique et carré. Malgré un son difficile, le groupe lyonnais aura balancé son venin avec quelques excellents titres de son dernier album en date Anticlockwise. Une bonne communication avec le public, les canons à mousse derrière la foule et le tour est joué. Une très bonne prestation pour ce groupe à l’énergie égale de bout en bout. Les canons continuent de déverser leurLES RAMONEURS DE MENHIRS-20160805-003 mousse collante, faisant patienter le dernier groupe de la journée attendu par beaucoup : Les ramoneurs de menhirs. Point final de cette première journée, nous savons par avance que cela va être festif et jovial, et très pagaille aussi ! C’est quoi les ramoneurs ? Et bien c’est tendance punk mais c’est pro ! Des punks pros ? Oui cela existe ! Et la preuve en a été apportée si l’on se réfère aux nombreux fans du groupe présents devant la scène où il y avait autant de slams que de secondes en une minute. Le show se déroule sans accroc, avec un son très correct mais on a pu entendre aussi chez certains le mot « répétitif », et en effet, leur musique donne l’impression de l’être. Mais peu importe puisqu’au final tout le monde aura semblé content de ce moment si l’on en juge par les mines radieuses mais néanmoins peu fraîches des aficionados du groupe. Une dure soirée pour la sécurité devant la scène et un combat pour les photographes ! La première soirée se termine et comme l’année dernière, elle s’est éteinte avec de la mousse, beaucoup de mousse, de la mousse sur les têtes et bien évidemment mais aussi dans les gobelets édition 2016 à la couleur d’un préservatif. Bon appétit bien sûr !

DEADLYSINS-20160805-007 LES RAMONEURS DE MENHIRS-20160805-005

Accès direct : Vendredi 5 août, Samedi 6 août, Dimanche 7 août

Page suivante >>

Pages: 1 2 3