Genre : Death mélodique - Sortie : 25 mars 2016

Genre : Death mélodique – Sortie : 25 mars 2016

Désolé chers lecteurs, nous avons mis du temps à vous parler de ce très bon album, le nouveau bébé d’Atlantis Chonicles. Après un premier Ep en 2009 et l’album Ten Miles Underwater en 2013, ils ont déjà acquis une réputation unanimement justifiée, en France comme à l’étranger. Comme l’opus précédent, Barton’s Odyssey est un album concept, celui-ci évoque la fin de l’humanité enfouie sous les eaux. Alex, le guitariste, nous en avait détaillé certains éléments lors d’une interview. Le line-up est composé du sieur Alex à la guitare lead, d’Antoine à la voix, de Sydney aux baguettes et enfin de Simon à la basse. L’autre guitariste Jérôme ayant décidé de quitter la troupe, une nouvelle tête devrait faire son apparition dans les prochains temps. Un album produit dans la bonne école de Joshua Wickman et magnifiquement illustré du roi Atlas (premier roi de la mythique Atlantide) par Pär Olofsson. Prenons place dans le bathyscaphe et allons voir ce qu’il reste de l’humanité sous les milliards d’hectolitres de flotte.

Démarrage en douceur après une narration vocale, on pourrait croire dans The Odysseus à un groupe dans la ligné de Iron Maiden, mais non. Rapidement, tout le monde sera mis d’accord lors de l’entrée d’Antoine en growler chef. Poussez-vous les anciens, la nouvelle vague du Death technique et mélodique arrive et elle va faire mal, très mal. La rythmique de batterie tient le tout avec de quoi exterminer l’entièreté des bestioles de la planète, insectes compris. Dieu sait qu’ils sont coriaces pourtant. Une entrée en matière puissante qui ne sera que la première lame de fond à envahir vos côtes. Otis Barton qui s’enchaîne ne fait pas de quartier non plus, entre les doubles croches de la double grosse caisse et les parties solo de la guitare. C’est difficile de dire qui envoie le plus de patate mais poussez-vous ou vous finirez écrasés. Il y a ces alternances qui rendent le tout vraiment varié et agréable, ces changements de rythmiques, de la sauvagerie précédemment décrite à des passages plus posés. On décolle de sa chaise devant le magnifique Within The Massive Stream à l’intro trippante. C’est une guerre intercalée de trêves pour faire l’amour. Disons quelques mots sur la basse aussi, très présente même si au vu de la déferlante, il faut parfois la chercher pour l’entendre, mais sur certains passages elle ressort la tête tel le monstre du Loch Ness. Bonne utilisation des backing vocals également, surtout dans Upwelling – Part 1 où se rajoute une voix claire, en plus des croisements de plusieurs voix gutturales. Il y a donc plusieurs tremblements en même temps qui provoquent tous ces tsunamis.

Il vous reste quelques dents ? Plus besoin de dentiste à six cent euros l’arrachage, mettez vous juste Flight Of The Manta dans les oreilles. C’est sûr, leur grabuge s’entend même dans d’autre galaxies. Ça fait du bruit mais tout est ordonné, va dans une direction et on ressent la précision des structures musicales. Puis cette voix, je le dis d’autant plus que je n’apprécie pas toutes les voix growlées mais, la sienne, je la trouve vraiment pile poil dans ce qu’il faut de puissance, de rage et de mélodie. Solo terrible sur le titre final, plus la peine d’en dire plus, aucun point faible sur cet album. C’est un régal du début à la fin. Disons enfin un mot sur l’impeccable production qui emballe ce cadeau dans le plus beau des paquets. Voilà, tout est merveilleux. Après Gojira, nous avons un deuxième très bon représentant de cette « french touch » du Death Metal.

Pour conclure, un album à mettre entre toutes les mains, celui-ci a parfaitement réussi la difficile équation entre sauvagerie et mélodie. Bravo les gars et continuez à nous enchanter.

Khaos

Tracklist :

  1. The Odysseus
  2. Otis Barton
  3. Back To Hadatopia
  4. Within The Massive Stream
  5. Upwelling – Part 1
  6. Upwelling – Part 2
  7. Flight Of The Mantra
  8. I, Atlas
  9. 50°S 100°W
  10. A Modern Sailor’s Countless Stories

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/atlantischronicles/

Lien Bandcamp : https://atlantischronicles.bandcamp.com/album/bartons-odyssey-2016

Clip de Upwelling – Part 1 : https://www.youtube.com/watch?v=og8xM5eHQKY

Making-of de Barton’s Odyssey : http://sons-of-metal.com/2015/11/24/atlantis-chronicles-making-of-de-bartons-odyssey/