Desert Mountain Tribe - Either That Or The Moon front cover

Desert Mountain Tribe est originaire de la vieille ville de Londres et a vu le jour fin 2012. Optant pour un trio tout beau, le groupe se compose de Jontry Balls au chant et à la guitare, de Pilipp Jahn à la basse et de son frangin Félix Jahn à la batterie. Après un premier EP sorti en 2014, le trio nous revient cette année avec son premier album et se montre bien décidé à s’imposer de partout, c’est fou. Voyons donc de quel bois se chauffe cet Either That Or The Moon. On s’assied, on ferme la télé et on écoute. C’est parti.

Quand on aime on ne compte pas. C’est bien pour cela que le combo rempli d’amour vient nous livrer onze titres, rien moins que cela sur leur premier album. Ah le rock anglais… On pourrait écrire des milliers de livres sur les nombreux et célèbres groupes qui sont nés dans la capitale de la perfide Albion, mais cela fait un bon bout de temps que rien n’est sorti de sérieux. Et comme Motörhead n’est plus, cela n’arrange pas les choses non plus. Il faut avouer que la dernière fois que cela a bougé dans la capitale anglaise date déjà d’assez loin, puisqu’il nous faut remonter jusqu’au blitz perpétré par les Allemands pendant la deuxième guerre mondiale, à grands coups de V1 et V2 pour trouver traces de remue-ménage. Un peu d’humour noir bien sûr mais aussi un constat que les fondations avaient quand même bien bougées.

Ce détail malheureusement historique passé nous amène maintenant en 2016. Et en 2016, un groupe a la volonté de faire du bruit, il est donc temps d’en mesurer l’intensité. Vous vous souvenez sûrement, pour les plus anciens, de ce que l’on appelait le rock psychédélique. Une musique rock tantôt planante, tantôt bien barrée aussi. L’époque s’y prêtait, certains produits illicites aussi, déclenchant des ambiances pour le moins « particulières ». Desert Mountain Tribe semble s’être bien inspiré de cette période et de ces ambiances là. Son album est fait de subtilités musicales flirtant avec l’étrange et l’incongru comme sur le premier titre qui ouvre l’album, Feel The Light. Autant apporter réponse de suite, le pur et dur rock’n’roll n’est pas de mise sur cet album mis à part sur le titre Runway où la tendance sauvage reprend quelque peu le dessus. Non, Desert Mountain Tribe a pris l’option du plus futé, du moins brutal pour plus de régal. Interstellar illustre parfaitement cet aspect. Les ambiances de guitare aident à s’imaginer loin de chez vous, partis pour un voyage peut-être sans retour mais un superbe voyage quand même.

Puis il faut aussi et surtout signaler la pureté du son. Il apparaît parfois comme cristallin, l’attention portée sur la production et le mixage a due être hautement soignée pour arriver à un tel résultat. Le tout donne un rendu incomparable. Alors, amies métalleuses et amis métalleux, nous ne tenons pas là un bulldozer mais plutôt une berline anglaise avec un certain raffinement. C’est un peu comme si le regretté Joe Strummer conduisait une Aston Martin, voyez-vous, ou l’image d’une essence brute dans un écrin de velours. Retenons aussi des morceaux comme Enos In Space et Midnight Sky qui tirent parfaitement leur épingle du jeu. Il faut aborder cet album sans une pensée particulière car les puristes pourraient s’y perdre et s’en trouver déroutés. Il faut écouter et entendre ce disque comme une découverte ou une redécouverte pour les amateurs de rock psychédélique. Et même si l’album s’avère long dans sa durée, au final il passe plutôt bien et ce malgré une diversité sonore assez conséquente. S’il fallait trois mots pour résumer cette galette, nous dirions : planant, propre, efficace.

Desert Mountain Tribe n’a pas sorti l’album du siècle mais il n’en demeure pas moins un premier album important pour les Londoniens. Le rock qu’ils distillent est une veine déjà exploitée mais un renouveau certain habite la musique du groupe. Alors avec cet argument de poids, gageons que l’avenir lui sera radieux et que son album saura convaincre et fédérer. C’est tout le mal que l’on lui souhaite !

Pat

Tracklist :

  1. Feel The Light
  2. Take A Ride
  3. Midnight Sky
  4. Heaven And Hell
  5. Runway
  6. Enos In Space
  7. Way Down
  8. OC Dream
  9. Interstellar
  10. Bonus Track I (Coming Down, issu de leur premier EP)
  11. Bonus Track II (Leave It Behind)

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/desertmountaintribe

Site internet : http://www.desertmountaintribe.com/

Clip de Runway : https://www.youtube.com/watch?v=wvzxgB3ucto