Ocean – C’est la fin : le retour des anciens

Posté le : 21 septembre 2016 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , ,
Genre : Hard Rock - Sortie : 15 Avril 2016

Genre : Hard Rock – Sortie : 15 Avril 2016

Aujourd’hui de l’ancien, du vieillot, passe dans Sons Of Metal Webzine. Si vous ne les connaissez pas, sachez que ça ne va plus tarder. Les ancêtres d’Ocean sont dans la place et reviennent après leur quatrième album depuis 1981 ! Autant dire qu’aucun Cd n’aura été plus attendu par les fans que celui-ci. Pour l’histoire, le groupe a commencé en 1974 et existe depuis ce temps, faisant des tournées et préparant ses albums. Bref, plongeons-nous dans ce qui aura été appelé par les Anglais dans du New Wave Of French Heavy Metal.

À peine le cd est-il inséré dans le lecteur que nous sommes immédiatement projetés dans un univers faisant la part belle à la batterie et à la guitare. Dans l’esprit, nous avons là un bon Hard Rock des années 90’ du genre AC/DC mais chanté dans la langue de Molière pour ne rien gâcher. Avec La Haine, premier titre du cd, on se met en condition avec un chant puissant mais assez clair et quelques chœurs bienvenus. Vous aimez les riffs un peu répétitifs ? Alors Désillusion est faite pour vous. Le titre balance un riff de guitare simple mais efficace. La batterie est magistrale sur Tu n’penses qu’à ta gueule ou La mort rôde autour de nous. Cette chanson est super intéressante parce qu’on a des slides, du vibrato et du bon riff de basse. Si l’on s’intéresse maintenant aux paroles des chansons, on a un peu de tout : de la dénonciation sociétale, la mort et le Hard Rock. On trouve aussi des titres plus country avec Rouge lézard et son harmonica. Steff (le chanteur) s’essaye même à faire des descentes et quelques débuts de cris afin de mettre en valeur son propos. Un certain titre se permet même d’avoir un petit riff d’introduction bien entêtant en la piste d’Instinct animal, par ailleurs reprit durant le titre pour te le placarder dans le crâne et faire qu’il y reste. Pourtant, le groupe sait aussi y faire avec la douceur, presque un slow avec T’as rien trouvé qui s’en charge d’une fort belle manière, simple, joyeux et presque prompt à faire piquer du nez. Finissons par une bonne claque pour nous réveiller avec C’est la fin. Un début bien violent et sombre tant dans les paroles, le ton du chanteur que les sonorités des instruments. Une suite qui reste sombre mais avec quelques petits passages de riffs de guitare presque en solo. Et voilà, c’est la fin comme le dit le chanteur.

Si l’on doit retenir un certain nombre de choses de cet album : commençons par les paroles, simples, efficaces et parfaitement faciles à retenir. Parfaites donc pour que la foule chante en live. Continuons avec les mélodies qui rentreront facilement dans la tête, prémices à un mal de cervicales poussé même après les live. Enfin, la qualité. Parce qu’après trente cinq ans, les gaillards reviennent et prouvent qu’ils sont encore capables de sortir de la musique de qualité et de répondre présent pour les fans qui les attendaient. Une galette forcément sympathique donc et qui me fait remercier Ellie Promotion pour cette belle découverte.

Diamond

Tracklist :

  1. La haine
  2. Désillusions
  3. Tu n’penses qu’à ta gueule
  4. Fidèle à son nom
  5. Rouge lézard
  6. T’as rien trouvé
  7. Instinct animal
  8. Je crois que tu aimes ça
  9. La mort rôde autour de nous
  10. C’est la fin

Liens :

Site officiel : http://www.oceanlegroupe.com/

Facebook :https://www.facebook.com/oceanlegroupe