IMG_8119

Nous le sommes le mercredi 5 octobre. Tandis que chaque citoyen de Brisbane vaque à ses occupations, votre envoyé spécial prépare ses affaires pour s’en aller au Crowbar. Ce soir, Tombowler et David Roy Williams Enternainement nous offrent sur le plateau de la salle rien de moins que les Norvégiens d’Enslaved en pleine tournée pour leur vingt-cinq ans d’existence. Comment résister à une telle affiche ? Pour la première de leurs trois dates en Australie, le groupe sera accompagné de la formation de Brisbane Eternal Rest. Une bonne soirée en perspective.

Eternal Rest

L’ouverture des portes étant programmé à 19h, c’est avec stupeur que nous constatons que le concert de démarrera pas avant 20h30. Franchement, par moment je ne comprends pas trop la logique australienne surtout pour une salle comme le Crowbar. Bref, passons. Il est l’heure, enfin ! La formation de Brisbane s’installe sur scène et ni une ni deux ne commencent à nous déverser son rouleau compresseur à la figure. Un Death Metal tonitruant se répercute sur les murs du Crowbar. Cependant, je ne sais pas pourquoi mais il manque un ingrédient pour rentrer pleinement dans le set des Australiens. Je pense que c’est la place restreinte sur la scène. Car on sent que la formation à de la puissance et de l’énergie sous le pied mais ils ne peuvent cependant pas laisser vivre toute la vigueur de leur jeunesse et leur Death revigorant. Ceci dit, côté technique le groupe n’a rien à se reprocher, car les 90% des spectateurs ont été des plus respectifs au set brutal de Eternal Rest. À revoir sur une scène avec plus de place qui leur permettrait surement de dérouler tout leur talent.

IMG_8017 IMG_8023

Enslaved

Cela faisait cinq ans que je n’avais pas revu les Norvégiens d’Enslaved, alors forcément quand tu tombes sur l’affiche et bien tu te bouges, qui plus est quand la formation est en pleine tournée mondiale pour ses 25 ans. C’est un évènement à ne pas louper. Le temps des derniers préparatifs et les Vikings prennent place devant nous. D’emblée, la formation appuie très tôt sur la tête et nous inonde de son Black Metal  grâce à Loke. Nous sentons dès lors une puissante et lourde ambiance s’installer dans la salle. Les Norvégiens nous entrainent alors dans leur univers empli de guerrier aux abois. Entre chaque titre, Grutle « Kjellson » Kjetil (chant) nous offre une petite explication sur le titre et le choix de celui-ci pour la tournée des 25 ans. Ça aide à se mettre dedans. L’auditoire est déjà à fond dans la musique. C’est assez impressionnant de voir à quel point on se laisse porter par leur folklore. En fermant les yeux je me rends compte que je suis au beau milieu d’une bataille viking. Tout cela sur la douce puissance des instruments d’Enslaved. Trois heures de telle intensité n’est qu’une splendeur et le set arrive à son terme bien trop tôt à mon goût, car la perfusion installée depuis le début ne donne pas avoir l’impression d’avoir fait du chemin. Quand la formation prend congé de nous aux environs de minuit, c’est un bonheur immense qui se lit sur les visages de tous.

IMG_8101 IMG_8080

Merci au Crowbar pour accueillir encore et toujours de telles affiches ainsi qu’à Tombowler et David Roy Williams Enternainement pour leur date exceptionnelle.

Elovite