IMG_8781

Il y a des périodes où quand tout s’enchaine, tu ne sais plus où donner de la tête. C’est ce qui m’arrive depuis quelques jours entre le boulot et les concerts. Mais on ne va pas se plaindre puisque je suis tout de même sous le soleil australien. Ça pourrait être pire. Donc après Enslaved, The Black Swamp et The Levellers, je m’attaque ce soir à un trio de superstars nommé The Aristocrats dans la salle du Crowbar qui affichera presque sold out. En même temps, c’est normal quand on connait les noms qui composent le groupe. C’est la première fois dans cette salle que nous sommes accueillis par le manager du groupe et un membre de la production pour nous dire que nous n’aurons droit qu’à deux titres pour photographier le groupe. Ceci dit, il est temps d’aller me mettre en position.

The Aristocrats

IMG_8792Pas de première partie mais un set d’anthologie grâce à ce groupe. En effet, le trio n’est composé ni plus ni moins que du batteur allemand Marco Minneman, connu pour avoir évolué en live avec Kreator ou encore pour jouer avec Joe Satriani. Ce n’est pas le seul puisque l’américain Bryan Beller (basse) a été associé avec Joe Satriani, Dethklok et Steve Vai pour ne citer qu’eux. Enfin, avant de démarrer, petit coup de projecteur sur le guitariste, peut-être le moins connu du trio, l’anglais Guthrie Govan qui s’est produit avec Periphery et Steven Wilson. Autant dire que nous n’avons pas des amateurs devant nous mais plutôt des pointures. Au moment où le trio démarre son set, on sent dans la salle un engouement et une magie digne de Harry Potter. C’est formidable cette sensation de bien-être qui nous traverse le corps. Je n’arrive à avoir la chair de poule sur seulement deux groupes : Iron Maiden et Apocalyptica. Mais ce soir, grâce à The Aristocrats, c’est une formation de plus qui me met dans un état second. Un son unique entre Blues, Jazz, Metal et Country qui se mélange à la perfection et entrainant l’auditeur non pas dans une autre dimension mais plutôt sur une planète hors de notre galaxie. Si Bryan Beller exécute une très grosse performance, c’est peut-être le moins talentueux des trois compères, à mon humble avis. Car Guthrie Govan (guitare) et Marco Minneman sont hors normes tant leur niveau de jeu est fabuleux. Les riffs et les accords défilent sur le manche de la guitare de Guthrie avec une aisance incroyable qui au vu des regards ne laisse pas indifférent. De même, Marco envoie la sauce et nous offrira un solo magnifique de Thrash Metal qui en ravira plus d’un. Non, franchement, je ne sais pas comment décrire ce qui se passe sous nos yeux ébahis et ce qui arrive à nos oreilles tant la puissance et la beauté de la musique sont réunies à merveille. Imaginez une salle envoûtée par des musiciens au top qui, au moment du rappel, n’arrive même pas à produire un son pour en redemander. Simplement spectaculaire et époustouflant !

IMG_8756 IMG_8749

Quand The Aristocrats met la touche finale à deux heures de set d’une incroyable densité technique, tous les spectateurs se regardent en se demandant si ce n’était pas un rêve. Non, c’était réel et la planète Terre est toujours bien là. Merci à The Aristocrats pour ce pur moment ainsi qu’au management du groupe et à RJPR Music pour cette magnifique soirée.

Elovite