02- (13)

Encore une véritable affiche de tueur ce soir au Transbordeur et devinez qui est derrière tout cela ? Et bien encore nos amis d’Eldorado productions qui comme d’hab’ savent flairer les bonnes affiches. C’est sûr qu’avec du vieux on ne fait pas toujours du neuf, mais la recette Saxon c’est toujours un vrai bain d’eau de jouvence et leurs titres aussi anciens soient-ils ne prennent jamais une ride et sont devenus les hymnes de plusieurs générations. Comme cadeau de Noël nous ne pouvions pas rêver mieux. Un grand retour des Anglais de Saxon sur nos terres accompagnés de leurs compatriotes Girlschool que nous ne présentons plus, l’affiche était immanquable et Sons Of Metal ne pouvait pas rater cet évènement. Seul hic de la soirée, ce sera le pit photo interdit aux photographes pour Dieu sait quelle raison. Par conséquent, il a fallu tirer les photos des gradins, ce qui n’était pas chose facile au vu de la distance et du monde, d’où la qualité relativement médiocre des photos. Toutefois, nous avons fait contre mauvaise fortune bon cœur, nous étions heureux d’être présents dans un Transbordeur plein à craquer comme à ses meilleures heures au milieu d’une ambiance de folie car tous les fans et bien d’autres encore avaient tous répondu présent à l’appel du Heavy Metal comme seuls Saxon savent encore le faire.

Girlschool

01- (3)Bien qu’elles ne furent jamais de grandes têtes d’affiche, durant ces trente-huit dernières années les Girlschool furent présentes sur toutes les scènes et dans un grand nombre de tournée. On peut aujourd’hui largement les cataloguer comme des légendes du Rock. Elles furent toujours proches de Motörhead pour qui elles assurèrent un grand nombre de premières parties. On les retrouvera également aux cotés d’autres grands noms tels que Scorpions ou autres Iron Maiden, mais c’est surtout dans l’entourage de Motörhead qu’elles se sont illustrées et qu’elles ont acquis cette notoriété qui va les suivre durant toute leur carrière. Une carrière qui continue en beauté ce soir car les quatre anglaises vont nous faire un show du tonnerre comme elles savent le faire depuis presque quarante ans. Du line up d’origine apparu en 1978 il reste quand même trois membres sur les quatre de départ, ce qui prouve bien qu’elles ont su tenir la barre contre vents et marrées. Kim McAuliffe est indétrônable et tient toujours avec assurance la gratte et le chant. Denise Dufort elle aussi n’a jamais été délogée de sa batterie et se trouve toujours derrière les fûts. Enid Williams à la basse est revenue dans les Girlschool après quelques années d’absence et c’est la sulfureuse blonde Jackie Chambers qui a récupéré le rôle de la guitariste soliste après le départ de l’emblématique Kelly Johnson en 2000. Nous aurons d’ailleurs une pensée affectueuse pour Kelly qui était gravement malade lorsqu’elle a mis un terme à sa carrière en 2000 pour décéder sept ans plus tard d’un cancer qui l’aura bouffée jusqu’au bout. Les années passent, mais elles semblent glisser sur les Girlschool qui envoient toujours un Heavy Rock tendance bien hard et bien velu à la sauce british avec des riffs toujours aussi costauds à vous décrocher les tympans. Les Girlschool affichent quand même un joli palmarès avec treize albums studio dont le dernier, Guilty As Sin paru en 2015, le tout égayé d’une pléiade de singles, d’Ep, de Live et de compilations parus tout au long de leur carrière. En attendant, sur la scène du Transbordeur, c’est Kim qui donne le ton. La belle Jackie avec son petit côté Doro enflamme la salle avec ces solos ainsi qu’avec les jeux de scène sympas entre les deux guitaristes. Non chers amis, la musique des bonnes vieilles copines de notre regretté Lemmy n’a pas pris une ride. Les Girlschool bien lancées vont aller taper ça et là dans la totalité de leur répertoire et nous faire un show fort sympathique et de gros niveau durant quarante-cinq minutes. Elles quitteront la scène sous les acclamations méritées d’un public toujours aussi respectueux de ce qu’elles font, tout simplement parce qu’elles le font bien et que ce sont des filles ultras sympas qui après trente-huit ans de carrière passent toujours sans encombre entre les portes. Retrouvez les Girlschool sur leur site officiel via le lien que je vous laisse ci-dessous.

http://www.girlschoolband.com/

01- (5) 01- (2) 01- (4)

Saxon

02- (12)C’est un véritable plaisir et un honneur que d’accueillir de nouveau les enfants du pays minier de Barnsley près de Sheffield au nord de l’Angleterre. Je ne saurai vous dire combien de fois j’ai vu Saxon en live mais la dernière fois que je les avais chroniqués, c’était ici même au transbordeur en 2014. Fidèles à leur habitude, l’intro est sans faille et Saxon fout littéralement le feu au public dès les premières secondes d’obscurité avec It’s A Long Way To The Top d’AC/DC à fond dans les façades. Depuis déjà quelques  années, les Anglais de Saxon utilisent ce titre magnifique pour mettre le feu aux poudres à chaque début de leurs shows. Et croyez moi, la sauce prend direct car tout le public reprend en cœur et Saxon ne sait que trop bien combien la marche vers le succès est difficile et compliquée. Ils en ont bavé durant ces quasi quarante ans de carrière qui font d’eux cette légende qu’ils sont aujourd’hui. Quoiqu’il en soit, je peux vous dire que ça démarre plein pot avec le titre Battering Ram du même titre que leur 21ème et dernier album studio qui a vu le jour en 2015. Battering Ram est également l’objet de cette énorme tournée qu’à entamée Saxon venu nous présenter quasi un an après sa sortie cet excellent album qui fait suite au monumental Sacrifice sorti en 2013, annonçant un véritable retour aux racines d’un Heavy Metal pur et dur. Le décor est totalement fastueux avec un immense fond de scène aux couleurs de leur dernier opus. Des effets pyrotechniques agrémenteront la puissance de certains de leurs titres durant tout leur set. Pourtant habitué à voir Saxon, ce soir je suis complètement scotché par leur prestation car je sens chez les Anglais un réel désir de revenir en force sur le devant de la scène Heavy Metal et de montrer qu’ils sont plus présents que jamais. L’opération est totalement réussie avec des membres de Saxon dans une forme olympique qui vont tout déblayer avec une set liste de vingt02- (8) titres qu’ils vont nous expédier dans les dents.

Le show est totalement énorme, nous sommes résolument revenus aux meilleures heures de Saxon tant et si bien que leur show de ce soir ressemble étrangement au tour anniversaire de 1990 qui fut l’un des meilleurs. Quoiqu’il en soit, sur scène ça transpire dur et tout le monde mouille le maillot. Les hymnes s’enchaînent les uns derrière les autres tant et si bien que j’ai l’impression que Saxon à découvert la fontaine de jouvence avec un Biff déchainé au charisme hors norme qui conduit son groupe comme on conduit un char d’assaut. La prestation est dantesque. Le public est totalement transporté et donne le meilleur de lui-même tandis que Nibbs à la basse mime une mitrailleuse avec son instrument comme le faisait souvent Lemmy. Après l’avalanche de plaisir qui porte à la fois le nom de Heavy Metal Thunder, Solid Ball Of Rock, Strong Arm Of The Law, Broken Heroes  et bien d’autres encore, Saxon balance cash un hommage à leur pote Lemmy avec une reprise époustouflante d’Ace Of Spades. Ce coup-ci, les chiens sont complètement lâchés et plus rien ne retient cette messe gigantesque à la gloire du Rock’n Roll. Saxon sous les acclamations du public fera deux beaux rappels et clôtureront ce concert majestueux sur Princess Of Night. Lessivés, épuisés, heureux, ils remercieront chaleureusement le public lyonnais parce qu’il a vraiment été extraordinaire ce soir. C’est l’un des plus beaux concerts de Saxon qu’il m’a été donné de voir dans ma vie et pourtant je les ai vus un nombre incalculable de fois. Ils m’ont littéralement  scotché par leur talent et leur fougue. Ils ont vraiment été gigantesques. Bien que vous les connaissiez parfaitement vous aussi, je vous laisse néanmoins un petit lien vers leur site officiel afin de rester à l’écoute de ces monuments de la scène rock mondiale.

http://www.saxon747.com/

02- (4) 02- (11)

02- (5)

Un immense merci à Eldorado et à toute son équipe pour ce magnifique et magique cadeau de Noël et surtout pour l’accréditation qu’ils ont bien voulu accorder à Sons Of Metal. Merci également au transbordeur et à leur équipe pour leur accueil entre leurs murs.

Swamp Fox