Genre : Death Metal - Sortie : novembre 2016

Genre : Death Metal – Sortie : novembre 2016

Voice Of Winter nous vient de terre bourguignonne et le groupe qui évolue sous la forme d’un trio a vu le jour en 2003. La petite troupe se compose d’Etienne au chant et aux guitares, de Fabrice à la basse et d’Erwann à la batterie. Déjà auteurs de plusieurs méfaits discographiques dont une première démo éponyme sortie en 2004, trois EPs intitulés The Black Rose, Colors Of Loneliness et The Devil’s EP sortis respectivement en 2008, 2009 et 2012 ; et enfin un album répondant au nom de Devil Eats My Pants sorti en 2013. Autant dire qu’ils ont été assez bien occupés ces derniers temps. Non contents de cela, le trio nous revient pour un nouvel album intitulé Childhood Of Evil. Alors on se pose tranquillement et on voit ce qu’il en est. C’est parti.

Allons directement au cœur du sujet : une première écoute et là votre serviteur du jour se dit : « mais ça ne me semble pas mal du tout ça ». On laisse décanter un peu, on donne à manger aux chats et on se fait une deuxième écoute : « je valide, c’est bon comme tout ». Et hop voilà comment démarre une chronique. Quand un gars de cent trente kilos croise un gars de soixante-dix kilos, le deuxième se tait et le laisse passer. Il en est de même avec Voice Of Winter. Quand tu joues du Death Metal et que tu croises le nouveau Bon Jovi ou apparenté, et bien le deuxième nommé fout le camp. Pourquoi ? Mais parce que ces trois gars ne sont pas là pour rire. Ici nous avons affaire à une division de blindés bien décidés à avancer coûte que coûte. Explications : la musique est puissante, les growls sont terriblement profonds, la qualité de composition est là, l’originalité aussi. Un seul petit bémol : la production est en-deçà de la qualité des titres proposés, dommage mais on ne fait pas toujours ce que l’on veut et surtout on fait comme on peut. Rassurez-vous amis métalleux et amies métalleuses, ce n’est pas rédhibitoire, loin s’en faut ! Il est temps maintenant d’approfondir les choses. View From Sedna ouvre d’assez belle manière l’album. Le riff est convainquant, le chant dégageant vraiment une impressionnante puissance dans le genre. Nous percevons déjà les changements de rythmes dont le groupe est capable.

Ladies poursuit dans la même veine mais en creusant un peu plus loin dans le carnage. Les riffs sont affichés tout en maîtrise, ce qui en fait une accroche très forte au titre que l’on écoute. Le break arrivant à deux minutes peut sembler déroutant au premier abord mais il est terriblement bien pensé et sied parfaitement aux changements de chant opérés également par moments dans le morceau. Liberticide amène aussi un registre quelque peu différent avec son chant en français et son break planant passé les trois minutes. Peut-être pas le plus abouti des morceaux de cet album vocalement parlant mais une réussite musicale à coup sûr. Chrome, titre instrumental, démontre le savoir du groupe en termes de qualité. Efficace et le solo de guitare qui y tient place est inspirant. Childhood Of Evil est un des musts de cet opus. L’originalité son point fort. Le morceau quoique tapant assez fort fait preuve aussi de légèreté bien pensée. Passées les trois minutes trente-cinq vous entrez dans une autre dimension avec cette voix féminine parfaitement en place.

Damoclès se présente comme une ode à la furie maîtrisée, contenue au début mais allant crescendo pour finir très haut. La voix frôlant avec la possession n’est pas étrangère à cela. Enfin, l’album se termine par Lord Of Whores (un peu de poésie quand même ! ), morceau de bravoure, morceau où tu savoures, dix minutes d’une épopée sans fin où la musicalité règne en maître. Bravo.

Voice Of Winter mérite amplement votre attention car son album est bon, très bon même mais aussi et surtout parce que ce groupe possède une originalité pas toujours évidente dans une bonne partie de groupes de Death Metal. Alors prenez le temps d’écouter cet album, vous n’en serez que comblés. Il nous reste à souhaiter une bonne route à ce trio, sacrément armé avec son Childhood Of Evil pour aller gagner moult batailles métalliques. Voilà ici une bien belle découverte.

Pat

Tracklist :

  1. View From Sedna
  2. Ladies
  3. Liberticide
  4. Chrome
  5. Childhood Of Evil
  6. Damocles
  7. Lord Of Whores

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/vow.page

Site internet : http://voiceofwinter.com/

Clip vidéo de Childhood Of Evil : https://www.youtube.com/watch?v=Pv_CW6oF9x4