Vendredi 7 août
DUST-20150807-004

Dust

Premier jour du festival et journée de mise en jambes qui, comme les autres éditions du Sylak, se joue sur une scène annexe à la scène principale dédiée aux deux journées suivantes. C’est à Dust d’ouvrir le bal et de s’annoncer prometteur pour l’avenir, à revoir. Notons une panne de micro vite résolue et un chant manquant parfois de justesse. La première sensation se nomme The Chainsaw Blues Cowboys qui balance un gros blues bien gras. Le duo grenoblois envoie des riffs teintés AC/DC et s’attire les vivas du public présent. C’est gagné pour eux en ce début de soirée. Eight Sins emboîte le pas et vient balancer son Hardcore dans les dents d’un public gagné à sa cause. Des titres courts et un set carré laissent l’impression de réussite, malgré deux coupures de courant. Le gros morceau de cette première journée s’appelle Opium du peuple et une fois de plus, le groupe n’a pas failli à sa réputation. En effet, si vous voulez du festif, il y a du festif, l’ambiance toute punkisante et désopilante du groupe a encore fait merveille et touché au but. On en veut pour preuve le final basé sur une version Rockollection où apparaissent entre autres les riffs de Seek And Destroy de qui vous savez, TNT et de Raining blood de qui vous savez aussi. Pari gagné, le peuple a bien eu sa dose d’opium. Fait remarquable, Guillaume (chant) invite tous les photographes à monter sur scène afin de leur rendre hommage, à ces hommes de l’ombre pourtant si importants. Enfin, Bernard Minet, comète musicale décalée et habitué des lieux est venu nous balancer des Bioman et autres Goldorak devant un public resté nombreux et visiblement ravi de retrouver là chansons de leurs années en culottes courtes. La soirée s’est terminée avec de la mousse, beaucoup de mousse, de la mousse sur la tête et dans les gobelets.

L'OPIUM DU PEUPLE-20150807-001BERNARD MINET-20150807-002

THE CHAINSAW BLUES COWBOYS-20150807-003 EIGHT SINS-20150807-002

Photos : de gauche à droite et de haut en bas : L’opium du peuple, Bernard Minet, The Chainsaw Blues Cowboys, Eight Sins

AMBIANCE-20150809-008

<< Page précédente | Page suivante >>

Accès direct : Début de l’article, Samedi 8 août, Dimanche 9 août

Pages: 1 2 3 4