IMG_3323-2-2 (800x533)

Cela faisait un bon moment que je n’avais pas été à un concert dans la région lyonnaise et histoire de sortir de l’hibernation rien de tel qu’un concert de Mayhem pour la tournée Purgatorium Europæ MMXVII pour fêter l’arrivée du printemps, organisé par Sounds Like Hell Production. En arrivant au CCO, j’apprends que pour des raisons dont j’ignore Khoas-Dei ne jouera pas. Dommage. Ce n’est pas pour autant que le concert commencera plus tôt. Nous assistons patiemment à la mise en place de la scène du deuxième groupe Dragged Into Sunlight. C’est ainsi que nous voyons se déployer sous nos yeux un magnifique et très grand chandelier orné de huit grosses bougies fait d’os et de crânes au milieu de la scène placée juste devant le public. En tant que photographe, je me dis que ça ne va pas être simple de choper le batteur placé juste derrière. Les techniciens allument les bougies et le concert peut enfin commencer.

Dragged Into Sunlight

IMG_3363-2-2 (800x533)Dragged Into Sunlight arrive sur scène et débute par To Hieron, titre death à la voix criarde. le groupe joue ce premier morceau dans le noir, sans projecteur allumé. Deuxième titre pareil. Puis je me rends compte que, ô misère, ils joueront tout leur set comme ça. De temps à autres quelques flashs lumineux font irruption et nous avons pour unique éclairage la lueur des bougies sur le candélabre. De plus, les musiciens sont dos au public du début à la fin ! Le guitariste fait quelques vocalises dans le micro et voilà pour le côté visuel. Musicalement, le public se partage entre ceux qui ont bien apprécié ce style Black Death / Doom Metal et d’autres pas du tout. Mon voisin a bien failli s’endormir tandis que non loin de moi se trouvaient deux excitées bien ivres ! La prestation scénique des plus obscures n’a pas vraiment aidé à les apprécier davantage. Par contre, le candélabre éclairé jusqu’à l’avant dernière chanson était magnifique et nous n’aurons eu qu’un seul moment où nous avons pu apercevoir le visage du chanteur lorsque celui-ci est venu éteindre les bougies une à une.

Setlist :

  1. To Hieron
  2. Omniscienza
  3. Absolver
  4. Buried With Leeches
  5. Volcanic Birth
  6. Lashed To The Grinder And Stoned To Death
Mayhem

IMG_3440-2-2 (800x533)Changement de registre et de plateau. Laissons place maintenant aux maîtres du Black Metal norvégien : Mayhem. Pour fêter les vingt ans de leur album culte De Mysteriis Doom Sathanas, le groupe jouera l’intégralité de celui-ci, ni plus ni moins. La grande messe noire se prépare et les pèlerins sont venus nombreux pour ce rituel à l’ambiance sombre et lourde. Mayhem n’était pas revenu dans la région depuis une dizaine d’année. Il était hors de question de rater un tel événement . Ils arrivent vêtus tels comme les moines du Moyen-âge, on distingue à peine leur visage et silhouette qui émergent des brumes obscures teintées de bleu. Funeral Fog sonne le premier glas. Cette atmosphère ténébreuse perdurera tout le long de la messe et comme il se doit, celle-ci se déroulera selon les rites voulus : bougies posées sur l’autel, Attila en soutane d’évêque sorti d’outre-tombe, masque horriblement effrayant… Tout y est ! Il ne manque plus que l’église ou les catacombes. Les fans de la première heure sont ravis et même possédés (dont certains ivres qui n’ont pas dû en retenir grand chose au final). Une messe courte mais puissante et intense dont Mayhem ne laissera personne indemne. Nous sommes malgré tout loin de l’époque où ils brûlaient des têtes de bovins sur scène, souvenirs de l’immense scène du Wacken open Air 1998 où Attila se scarifiait les bras sur scène et un parfum de barbecue spécial embaumait l’air. La grande messe ne pouvait que se clore par De Mysteriis Doom Sathanas. Un très bon concert, sombre, lugubre où nous sommes transporté du début à la fin dans le monde des ténèbres.

Setlist :

  1. Funeral Dog
  2. Freezing Moon
  3. Cursed In Eternity
  4. Pagan Fears
  5. Life Eternal
  6. From The Dark Past
  7. Buried By Time And Dust
  8. De Mysteriis Dom Sathanas

IMG_3501-2-2 (800x533) IMG_3513-2-2 (800x533)

Un grand merci à Mayhem et Dragged Into Sunlight ainsi qu’à toute l’équipe de Sounds Like Hell Production pour cette soirée hors normes.

Votre pèlerin, MelisSatanas