Rotting Christ (4)

Ce soir, direction le CCO de Villeurebanne où après le franc succès de leur dernier passage, les Grecs de Rotting Christ reviennent en tête d’affiche. Pour cette tournée, ce sont les Hollandais de Carach Angren et les Français de Svart Crown qui les accompagnent. La soirée est organisée par Sounds Like Hell Productions.

Svart Crown

Svart Crown (13)À peine le temps d’arriver dans la salle que Svart Crown est déjà sur scène et la salle bien remplie. Les Niçois attaquent fort et nous assènent d’un black death metal assez percutant, ils ont de l’énergie à revendre et ne laisseront aucun répit à leurs fans. Les titres se succèdent les uns après les autres dont une majorité sont issus de leur dernier album Abreaction.

Setlist :

  1. Lwas
  2. Nganda
  3. Ascetic Purification
  4. Revelation : Down Here Stillborn
  5. In Utero : A place of Hatred and Threat
  6. Nahash the Temptator
  7. Transsubstantiation
  8. Orgasnic Spiritual Escatasy
Carach Angren

Voilà qu’arrivent les Hollandais de Carach Angren. L’intro sonne comme une petite musique qui précède les films d’épouvante et on se demande bien ce qui va suivre. Le show de Carach Angren est tel une pièce de théâtre aux personnages maquillés comme le veut la tradition black metal. Le clavier de Ardek est monté sur un squelette articulé à souhait et c’est le musicien qui suit ses mouvements. Seregor le chanteur joue à merveille son rôle de comédien car, oui en effet, on se croirait à la « comedia dell’Arte » où Seregor n’hésite pas à faire les quatre cents pas, parcourir de long et en large de la scène, arriver au plus près du public et taper un grand coup de pied au sol quitte à faire sursauter l’amie Hélène ! Le public est surpris et à la fois captivé par cette performance bien plus prenante et vivante sur scène que sur cd ou vidéo. Durant le titre Bloodstains On The Captain’s Log, Seregor porte un masque aux triples visages de tête de mort tous plus horribles les uns que les autres. Quant au guitariste, il est vêtu avec une blouse de boucher en cuir. Carach Angren nous a joué une belle comédie de l’horreur comme ils se désignent. À suivre…

Setlist :

  1. Charlie
  2. The Carriage Wheel Murder
  3. When Crows Tick On Windows
  4. Pitch Black Box
  5. Bitte Tötet Mich
  6. Blood Queen
  7. Lingering In An Imprint Haunting
  8. Sir John
  9. In De Naam Van De Duivel
  10. Charles Francis Coghlan
  11. Bloodstains On The Captain’s Log

Carach Angren (13) Carach Angren (3)

Rotting Christ

Rotting ChristMaintenant, ce sont les Grecs de Rotting Christ qui sont de retour sur les planches du CCO de Villeurebanne où ils avaient remporté un vif succès lors de leur dernier passage en octobre 2016. Autant dire qu’ils sont attendus de pied ferme ! Histoire de nous plonger dans l’ambiance dès le début, Rotting Christ commence par Devadevan et enchaînent avec Kata Ton Demona Eautou. Rapidement ça s’agite dans la salle et la température monte vite. Les Grecs sont en forme ce soir comme à chaque fois que je les ai vu. Certains les trouveront plus hargneux alors que d’autres un peu moins que la dernière fois. Le groupe invite les fans à faire quelques circle-pit ou wall of death, où il y en a toujours un qui reste au milieu lors du clash. Rotting Christ mène le set d’une main de fer sans jamais relâcher la tension. Ils joueront deux titres en rappel, 666 et Non Serviam avant de quitter la scène. Il ne fait aucun doute que Rotting Christ a été ravi de jouer à nouveau ici devant un public conquis à sa cause.

Setlist :

  1. Devadevam
  2. Kata Ton Demona Eautou
  3. Domonon Vrosis
  4. Elthe Kyrie
  5. Apage Satana
  6. The Sign Of Evil Existence
  7. Transform All Suffering Into Plagues
  8. The Forest Of N’Gai
  9. Societas Satanas
  10. In Yumen-Xibalba
  11. Grandis Spiritus Diavolos
  12. 666
  13. Non Serviam

Rotting Christ (3)Rotting Christ (1)

Une fois de plus, les miss de Sounds Like Hell Productions nous ont programmé une belle soirée où il semblerait que l’art théâtral de Carach Angren ait marqué plus d’un esprit.

Merci à Rotting Christ, Carach Angren et Svart Crown pour leur prestation ainsi que Sounds Like Hell Productions pour l’organisation.

Melissatanas