Feller Buncher – 203040 : Déforestation quand tu nous tiens

Posté le : 07 septembre 2018 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , ,
Genre : Stoner / Metal – Sortie : 2016

Genre : Stoner / Metal – Sortie : 2016

Feller Buncher nous vient de Paris et a vu le jour en 2015. Le groupe évolue sous la forme d’un trio qu’il est beau et se compose d’Antoine à la basse et au chant, de Raphael à la batterie et enfin du troisième gars puisqu’ils sont en trio, Guillaume à la guitare. Revendiquant des influences aussi diverses et renommées que Mastodon, Crowbar, Meshuggah, pour ne citer qu’eux, le combo a su en tirer les ingrédients essentiels pour en faire une sauce toute perso. Voici ici la présentation de leur premier EP enregistré en juin 2016 au Hybreed Studios. Asseyez-vous on va voir tout ça, c’est parti.

Feller Buncher… Oui mais c’est quoi un Feller Buncher ? Un indice : tu vois, ami métalleux, les arbres sur la pochette ? Non ? Toujours pas ? Bon ok, un Feller Buncher est une machine qui prend un arbre, le coupe à la base et élague les branches en moins de temps qu’il n’en faut à un ours de mettre une baffe à son voisin qui lorgne sur son saumon. C’est ça un Feller Buncher, un truc qui arrache et qui décoiffe. C’était notre minute RMC découverte. Cela tombe bien parce que l’on peut facilement transposer ce constat à la musique proposée par le groupe. Décryptage : avant d’attaquer le fond des choses, un constat : le son… Le son est assez énorme, gras comme il le faut où il le faut et assez cristallin pour en deviner les subtilités. En effet, chaque instrument se détache pleinement, rendant l’écoute la plus agréable possible. Classifier le groupe en un seul genre serait assurément trop restrictif et leur manquer de respect, le panel est large. Prenez Le Chiffre qui ouvre le bal. Il regorge d’une multitude de subtilités rythmiques majoritairement liées à la batterie, avec beaucoup de créativité. L’énergie est là, l’envie de bouger qui va avec également. Une belle entrée en matière mais le meilleur est à venir. Autre constat, le chant. Un chant bien en place, puissant sans trop en faire, précis, clair, éclair. Last One, le deuxième titre, décuple l’énergie déjà perçue sur le titre précédent. Bien sûr, on pense majoritairement au Stoner mais pas seulement. La tendance metal/mandale qui fait mal est là, le ronronnement de la basse est omniprésent, sorte de rouleau compresseur pour bitume récalcitrant. Les choses sérieuses, très sérieuses, se poursuivent avec After You, petit brûlot qui met le feu à la peau. Le riff incessant, lancinant, pénétrant, fini par te fissurer les dents. Que demander de mieux à ce niveau ? Il y a la matière à remuer, à transpirer, à apprécier. Vient probablement le titre phare ce cet EP, Minotaur, forme d’énergie brute que n’aurait pas renié un Nirvana des débuts. Oui, chers amis métalleux et amies métalleuses, ce titre est une bonne petite tuerie, pas de la tuerie industrielle à laquelle on ne fait plus attention, grande distribution, mais ici nous parlons de tuerie artisanale, tendance bio, implacable et c’est beau. Doppelganger vient clore le chapitre/boucherie ligne de basse qui accroche passés les deux minutes avec un enchainement guitare/batterie qui assoit définitivement la maîtrise du trio, avant de basculer dans la sauvagerie aux trois minutes du morceau, où tu te surprendras à bouger de tout ton corps. Tu danses avec les morts sur se long riff interminable qui se perd dans des hurlements scellant ton sort. Tiens, il n’y a plus d’arbres au fait.

Feller Buncher peut se targuer d’avoir réussi un très bon premier EP. Tout est bon et tout est présent pour voyager loin et longtemps, alors gageons que cet EP puisse porter le groupe très loin et bien au-delà. Tu sais ce que tu vas faire ami métalleux ? Tu vas aller te procurer cet EP et le t-shirt qui va avec, et tu vas faire vite, très vite, c’est la rentrée alors il te faut être rhabiller pour l’hiver et le reste. Ne me remercie pas, cela me fait plaisir. Allez, dépêches-toi, commande vite.

Tracklist :

  1. Le Chiffre

  2. Last One

  3. After You

  4. Minotaur

  5. Deppelganger

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/fellerbuncherband

Bandcamp : https://fellerbuncher.bandcamp.com/

Youtube, clip de Last One : https://www.youtube.com/watch?v=coeuES3yd_k