High On Fire – Electric Messiah : chargé à bloc

Posté le : 27 septembre 2018 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , ,
Genre : Thrash Metal/Punk – Sortie : 5 octobre 2018

Genre : Thrash Metal/Punk – Sortie : 5 octobre 2018

High On Fire nous vient d’Oakland en Californie et autant vous dire que ce qui vient de là-bas est souvent tout comme il faut. Electric Messiah est leur huitième album, oui déjà leur huitième album à ces fous furieux de la Bay area formés en 1998. Inutile de revenir sur une discographie fournie et évidemment de qualité. Le groupe se compose de Matt Pike, bien sûr, à la guitare et au chant, de Des Kensel à la batterie et enfin de Jeff Matz à la basse. Le groupe tout aussi à l’aise scéniquement qu’en studio nous présente ici son dernier né Electric Messiah en hommage à Lemmy mais pas seulement. Assieds-toi, prends un café, c’est parti.

Oakland… L’université de Berkeley, son campus, le Bay Bridge qui a vu naître les gros monstres du Thrash metal et devenus les plus gros groupes du monde par la même occasion. À l’époque, l’équipe de football américain des Raiders jouait encore à Oakland et… Bon allez stop, je m’arrête là, mes souvenirs de jeune adulte ayant vécu un temps là-bas ne sauraient vous intéresser. High On Fire, ce groupe à la carrière déjà bien longue, mon jeune padawan métalleux, est encore fort capable de surprendre et bien au-delà même. Dès le premier titre, on sait de quoi cet album sera fait. Le son volontairement assez brouillon et brut est fait pour vous anesthésier doucement pour mieux vous asservir par la suite. Le son est un des gros atouts de ce disque car il sert à merveille des compos taillées sur mesure pour les rendre encore plus vicieuses et virulentes. En effet, on peut aussi faire un certain parallèle avec feu le trio de Lemmy (à jamais dans notre mémoire) pour l’énergie dégagée. La grande originalité est d’allier une très grosse majorité de riffs thrash et d’y teinter le tout par des accents punks pour un résultat qui passe terriblement bien. Bien sûr, si vous prenez le titre Electric Messiah, c’est quasi du Motörhead. Ce n’est pas une copie, cela est simplement voulu et c’est un bien bel hommage que ce choix. Vous ne serez pas déçu avec cet album, chacun y trouvera nombre de références personnelles. Il n’y a pas là le titre, le tube, le number one ou appelez cela comme vous le souhaitez, mais vous avez un ensemble compact à l’efficacité redoutable. Tous les titres sont servis par des solos de guitare de qualité évidente et on sent la volonté de bien faire. Les fans du groupe ne seront absolument pas déçus, les autres non plus.

Sanctioned Annihilation est à mentionner, un des titres les plus rageux à entendre. Il le sera terriblement quand il sera joué live, c’est une poudrière ici et rien d’autre. Il y a aussi God Of The Godless, morceau bourré de changements de rythmes où le batteur s’en donne à cœur joie et le titre se monte vraiment efficace, un des meilleurs que porte cette galette. Enfin, s’il ne fallait retenir qu’un titre parce que vous nous le demandez, ou pas, mais on fait comme si en fait, parce que l’on fait ce que l’on veut après-tout, ce serait incontestablement Drowning Dog qui vient clore l’album et dont l’intro est tout bonnement superbe et génératrice de frissons. L’album se termine donc en apothéose pour qui l’ose. Ce morceau fera sauter les foules de partout, soyez-en sûrs. Bravo.

High On Fire vient de nous balancer un sacré bon album avec une bonne rasade de rentre-dedans. Malgré les années, le groupe ne se montre pas usé, loin de là. Alors jetez-vous sur cet album sans retenue car vous ne serez pas déçus. Quand la qualité est là, tout va. Il nous tarde maintenant de voir le groupe sur scène où nous n’en doutons pas, la fête sera au rendez-vous.

Pat

Tracklist :

  1. Spewn From The Earth

  2. Steps Of The Ziggurat – House Of Enlil

  3. Electric Messiah

  4. Sanctioned Annihilation

  5. The Palid Mask

  6. God Of The Godless

  7. Freebooter

  8. The Witch And The Christ

  9. Drowning Dog

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/highonfire

Site internet : http://highonfire.net/

Lyric video de Electric Messiah : https://www.youtube.com/watch?v=op9E1fhyV2Y

Egalement présent sur Deezer et Spotify