Funny Ugly Cute Karma – Before It Was Cool

Posté le : 08 novembre 2018 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,
Genre : Metal alternatif - Sortie : 12 octobre 2018

Genre : Metal alternatif – Sortie : 12 octobre 2018

Après l’interview parue il y a un mois avec Dorian Gilbeau, compositeur et guitariste, voyons ce que l’EP de Funny Ugly Cute Karma nommé Before It Was Cool a dans le ventre. Pour une présentation du groupe, vous pouvez relire l’interview https://sons-of-metal.com/2018/09/26/interview-funny-ugly-cute-karma-fuck-pour-les-intimes/.

Tout commence par On The Run dont le clip est sorti un peu avant l’album. On y voit un groupe qui déconne bien à éplucher les clichés du milieu Metal. Avec beaucoup d’auto-dérision, le jeu dans une usine désaffectée ou dans la forêt sont les paysages de nombre de clips. On y voit aussi Chaos Heidi chanter avec en arrière fond un défilé de paysage volontairement mal monté, une mèche bleue qui rappellera une autre chanteuse/growleuse bien connue dans le milieu. Et puis le duo de chanteuses qui font comme si elles s’aiment alors qu’elles ne se supportent pas. L’impression est bonne et la musique suit cette trame. Après une intro parlée, le growl puissant sur une guitare bien saturée vient mettre tout le monde au courant : Fuck est venu pour en découdre. La vocaliste utilise très bien sa palette très variée de techniques vocales, entre chant clair et guttural. Ce premier titre donne la pêche et constitue une bonne entrée en matière. Shelter suit avec une toute autre ambiance. La basse claque, on insiste sur le rythme même dans la prononciation, un chant légèrement « rapé », on pourrait dire style Rage Against The Machine. On entend quelques nappes de synthé samplées en arrière fond et le rythme est plutôt lent tout en étant pesant. Un beau contraste avec le premier morceau.

Sur des paroles en français, Nuage de Maux débute par un arpège et une narration. Ce n’est qu’ensuite que la sauce monte avec un chant saturé et des guitares puissantes. J’avoue être moyennement convaincu par le mix des deux voix (claire et saturée) pendant le refrain de ce titre. Il reste toutefois agréable à l’écoute et surtout, avec trois titres, trois styles différents. C’est ça que je souhaite mettre en avant.

L’EP termine par une reprise de Radio Video de System Of A Down (le clip sortira très prochainement, suivez leur page). L’original est déjà bien déconne dans l’esprit mais Fuck y ajoute sa couche notamment par l’ajout de bruitages comme dans les vieux jeux vidéos. La fin du morceau part aussi dans une adaptation toute personnelle. On peut ne pas aimer le mélange, pour ma part je suis séduis et j’admire l’audace.

Pour un premier EP, Fuck nous montre ce dont ils sont capables : une créativité à toute épreuve qui en perdra plus d’un. C’est l’esprit ouvert qu’il faut aborder leur musique même si elle se rapproche un peu plus d’une sorte de Metal Alternatif croisant résolument les influences. S’il faut absolument les rapprocher de combos existants, je pense pour ma part à des formations comme Jinjer ou Infected Rain. Un bon mélange de différents type de vocalises à travers le talent de leurs chanteuses tout en proposant une musique puissante et essentiellement rythmique. M’est avis qu’on entendra encore parler de Fuck, c’est une formation à soutenir et qui pour moi a brillamment réussi son premier test.

Khaos

Tracklist :

  1. On The Run

  2. Shelter

  3. Nuage De Maux

  4. Radio Video

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/funnyuglycutekarma/

Clip On The Run : https://www.youtube.com/watch?v=1HEqray5JXA&t=257s