Undervoid – Undervoid

Posté le : 21 novembre 2018 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,
Genre : Rock n' Roll - Sortie : 13 octobre 2018

Genre : Rock n’ Roll – Sortie : 13 octobre 2018

Se présentant comme faisant du « Rock engagé à la croisée de Trust, RATM et Noir Désir », les Strasbourgeois d’Undervoid présentent leur 4ème EP au titre éponyme. Un drôle de mélange au résultat très réussi.

Les quatre gars d’Undervoid font du bruit dans l’Est de la France depuis plusieurs années déjà. Auteurs de trois EPs prétextes à de nombreux concerts, le quatuor sort ce quatrième EP avant de travailler sur son premier album, prévu pour l’année prochaine d’après les dires du groupe. Mais avant de parler du futur du groupe, concentrons-nous sur l’objet du jour et les cinq titres le composant.

On commence fort, très fort, avec Perdu Pour Perdu. Un brûlot de moins de deux minutes qui ne laisse aucun répit et nous invite à participer à l’élan révolutionnaire d’Undervoid. Changements de rythme, refrain entêtant, riffing rock efficace, le style est posé. Avec la petite touche maison : des solos typés 70’s que ne renieraient pas un Jimmy Page des débuts. On Part Au Loin prend la suite, calmant quelque-peu le jeu et me faisant mieux comprendre la comparaison avec Noir Désir, mais j’y reviendrai plus tard. La formule décrite précédemment fonctionne et reste accrocheuse. Bien bien, voyons la suite.

À Ta Santé est une chanson de rock festif à la sauce Undervoid. Thème celtique à la guitare, paroles et rythme entraînant, il s’agit très probablement d’une chanson taillée pour le live. Qu’à Cela Ne Tienne, dans un registre plus lourd, presque Stoner Rock, se rapproche plus de ce qui plaît à mes oreilles. L’EP se clôture sur À Tes Dépends. Gimmicks noisy à la guitare, plans rythmiques saccadés, refrain martelé en chœur. Un passage planant très mélodieux bien amené et à nouveau : LE solo qui tue. On reprend le refrain et L’EP se termine, déjà !

Je ne rentre pas dans le détail et la description de chaque chanson, surtout quand il n’y en a que cinq. Le bilan à tirer de ces chansons ? De Rage Against The Machine, Undervoid a récupéré le groove. De Trust, les paroles en français et la revendication. De Noir Désir, un certain style de chant et un joli sens de l’écriture. Malgré ces comparaisons pertinentes, Undervoid possède ce qui fait la différence dans le Rock : une identité qui lui est propre. Mélangé à un talent de composition certain, que ça soit au niveau de l’instrumental ou des paroles, cela donne un disque très plaisant à écouter et sur lequel on n’hésite pas à revenir. Alors vivement l’album !

David

Tracklist :

  1. Perdu pour perdu

  2. On part au loin

  3. À ta santé

  4. Qu’à cela ne tienne

  5. À tes dépends

Liens :

Site internet : www.undervoid.fr

Bandcamp : www.undervoid.bandcamp.com

Page Facebook : www.facebook.com/undervoid

Undervoid band photo