RAB – Black Album

Posté le : 18 décembre 2018 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,
Genre : Rock/Stoner - Sortie : octobre 2018

Genre : Rock/Stoner – Sortie : octobre 2018

Un simple coup d’œil et vous aurez compris l’état d’esprit de RAB. Un black album en rose pétant, voila pour résumer le contenu du cerveau des cinq lyonnais. Le groupe peut donc afficher une image sans mettre « un pognon de dingue » dans des réalisations de pochettes, recherche de logos et noms d’albums. Au niveau com, ça passe et permet aussi aux p’tit gars de ce concentrer sur l’essentiel : la musique. Et là, ils n’en ont pas du tout « rien à branler » parce qu’une fois instruments dans les mains, c’est du sérieux et du tout bon.

Ce Black Album se présente avec une production très adaptée. Mixage impeccable et son authentique, pas de surpoduction californienne, les oreilles ne sont pas envahies de miel et l’esprit assez brut de leur Rock/Stoner peut ressortir au mieux. L’un des gros points forts reste la place de chaque instrument. Les deux guitares jouent des partitions différentes variant rythmique agréablement grassouillette et solos bien sentis, la basse tient toute la structure comme une véritable colonne vertébrale et la batterie alterne son jeu dans et à travers les morceaux. Donc on se fait pas chier à écouter les onze titres, on ne s’endort pas au milieu. La voix de Thibaud met aussi en avant les variations, passant de l’émotion aux muscles. Un petit côté Bertrand Cantat, on a déjà dû lui dire.

Le menu alterne judicieusement les tempos, on a des titres bien rock’n’roll et chiadés. On pense au titre introductif Set The World On Fire ou Enter My Life pour n’en citer que deux. Parfois on entre dans des trucs plus lents et lourds emblématiques du Stoner. Coma par exemple, titre typique qui sent le barebecue ou encore Warmachine. Et puis une surprise comme From Hippies To Huppies et ses plans bluesy remis en sauce mexicaine te font respirer ce léger air du désert. Ou encore Burning My Bones At Wounded Knee et sa rythmique martelée agrémentée d’un chant criant et qui se termine dans des grincements de guitares saturées.

Je n’irai pas plus loin dans de trop longues descriptions, RAB nous offre un album cohérent où aucun titre n’est à jeter. Ils ont bien progressés depuis leur dernière production déjà bien foutue et ce groupe, sans se prendre la tête, arrive à se faire plaisir et à transmettre cette énergie au public. Ça mérite bien de mettre 10 € dans ce black album rose fluo.

Khaos

Tracklist :

  1. Set the World On Fire

  2. Fangs And Scale

  3. From Hippies To Puppies

  4. Homeless

  5. Warmachine

  6. Enter My Life

  7. Say Pretty Please

  8. Burning My Bones At Wounded Knee

  9. Coma

  10. Worms Dance

  11. Rock My Body

Liens :

Page Facebook :https://www.facebook.com/durab/

Clip de Set The World On Fire : https://www.youtube.com/watch?v=nr0rd21yT84&fbclid=IwAR3_exLZTE0IBsuze3jSoDOAE7NEf-fXhnlyYBjTzi4HSPo7XDpKeqqYJyI