Kobra And The Lotus – Prevail II

Posté le : 07 janvier 2019 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , ,
Genre : Heavy Metal - Sortie : 27 avril 2018

Genre : Heavy Metal – Sortie : 27 avril 2018

Voila la première des cinq chroniques que je vais écrire pour présenter les albums qui m’ont marqué en 2018. En tout premier, Kobra And The Lotus dont j’avais chroniqué Prevail I l’année dernière. Je voyais alors leur son se moderniser mais un album encore déséquilibré entre très bons titres et d’autres plus dispensables. Je me demandais si les Canadiens n’en avaient pas gardé sous la pédale pour ce Prevail II. Et bien je peux dire aujourd’hui que j’avais présagé juste. Ce nouvel album est le meilleur qu’ils aient fait jusqu’à présent. Des progrès constants depuis leurs débuts, une musique qui varie d’avantage, plus catchy, un peu moins Heavy Metal « traditionnel ». On s’écarte un tout petit peu des clichés trop éculés venus tout droits des années 1980. Le résultat porte aussi la marque de fabrique du producteur danois Jacob Hansen dont le rendu est absolument impeccable. Enfin, Marcus Lee rejoint officiellement le line-up en tant que batteur. Il reste la place de deuxième guitariste qui varie au fil des tournées, même si l’excellent Jack Dreyer joue quelques parties sur ce nouvel album.

L’un de leurs secrets pour faire un album composé de onze titres sans s’ennuyer est de varier les formules. On a ainsi des titres bien catchy, où la place est largement laissée à la guitare rythmique avec un gros riff saturé, les parties lead restant plus en retrait. C’est ainsi que démarre au galop Losing My Humanity, sans petite intro samplée, comme un premier coup de tonnerre. La voix puissante de Kobra Paige est parfaitement mise en valeur avec ce morceau idéal pour débuter dans l’énergie pure. Dans le même style, Fallen Empire rivalise dans la lourdeur bien métallique. Velvet Rose, dont vous pouvez consulter le clip, complète l’ensemble de ces tranches à la coupe directe. En alternance avec ce type de compositions, d’autres mettent au contraire l’accent sur une guitare lead en avant, où la mélodie de celle-ci se mêle à celle vocale de Kobra. Heartache est l’un des must de cet album avec son refrain topissime qui porte beaucoup d’énergie vive et positive. Une force pour les combats quotidiens. Dans le même groupe, il y a le quatrième titre mais il est introduit par le troisième, tout en acoustique nommé Ribe. S’il fallait encore une preuve que le guitariste Jasio Kulakowski est un gars inspiré en plus d’être humble (pour avoir discuté deux fois avec lui après les concerts), voila une confirmation bienvenue. Un arpège magnifique mêlant notes graves et aigües avec une grande mélancolie, et donc cela introduit le bien heavy My Immortal et son refrain ravageur. Voila de quoi vous donner le fight. On a aussi dans le mid-tempo bien senti Modern Day Hero où la voix de Kobra et les notes de la guitare du soliste jouent au chat et à la souris. Comme autres cartes on passera rapidement sur la ballade White Water très agréable et la reprise de The Chain de Fleetwwod Mac qui méritent aussi quelques écoutes attentives.

Toutefois, je ne pourrais pas conclure cet album sans évoquer le titre phare Let Me Love You. Oui, c’est une chanson d’amour mais façon Heavy, pas du tout la ballade à la Bon Jovi. Et c’est dédicacé au grand amour de Kobra, le chanteur de Kamelot et 7th Wonder Tommy Karevik. C’était un secret de polichinelle au début mais depuis qu’ils diffusent des photos sur les réseaux sociaux, on ne peut plus ignorer le couple le plus glamour de l’univers Metal. Voila, c’était l’instant people mais revenons à ce titre. Il existe en trois versions, une électrique « classique », une autre avec le refrain en japonais et une dernière en acoustique. Je vais m’attarder sur la version électrique qui mixe un peu les deux tendances qui existent dans les compositions de KATL et que j’ai décrites plus haut. Le riff suit légèrement celui du titre qui le précède et nous voyons là aussi l’œuvre du duo rythmique. Marcus Lee et Brad Kennedy (basse) ne font pas de bruit et restent dans l’ombre du duo composé de Kobra et Jasio, mais ils font le taf. Aidés par une production qui nous sort un son de batterie impeccable, ils contribuent aussi grandement à ce très bon album. La version japonaise, certainement une tentative commerciale d’ouvrir de nouvelles frontières, vaut le coup à cause du manga qui agrémente le clip. Et puis le japonais ce n’est pas moche à écouter, il y a des phonèmes qui entrent bien dans la musique Metal.

Pour conclure, Kobra And The Lotus nous offrent avec Prevail II un album de Heavy certes assez mainstream mais rafraichissant et varié. Ils n’ont cessé de progresser depuis leurs débuts et se sont d’ailleurs remis au travail pour nous sortir le prochain rejeton de la gueule du serpent indien. Donc s’il y a eu un album à découvrir en 2018, c’est ce Prevail II.

Khaos

Tracklist :

  1. Losing My Humanity

  2. Let Me Love You

  3. Ribe

  4. My Immortal

  5. Fallen Empire

  6. Heartache

  7. Velvet Rose

  8. Modern Day Hero

  9. You’re Insane

  10. White Water

  11. The Chain (Fleetwood Mac cover)

  12. Let e Love You (acoustic)

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/KobraAndTheLotus/

Clip de The Chain : https://www.youtube.com/watch?v=GHgY367b_ng

Clip de Velvet Roses : https://www.youtube.com/watch?v=nZlkETpeQRg

Clip de Let Me Love You (Japanese) : https://www.youtube.com/watch?v=4C4CkPOvpvU