Fenrir – Legends Of The Grail

Posté le : 18 mars 2019 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,
Genre : Metal Folk/symphonique - Sortie : 23 janvier 2019

Genre : Metal Folk/symphonique – Sortie : 23 janvier 2019

Fenrir est un groupe de la région Grand Est composé d’Elsa au chant et au violon, d’Alexandre et Mickaël aux guitares, Bruno au violon, Jordan à la basse et Kevin à la batterie. Les Lorrains sortent leur deuxième album après Echoes Of The Wolf paru en 2013. Ils s’attaquent cette fois-ci à un thème pas trop abordé dans le Metal : les légendes arthuriennes. Une bonne idée, aussi du fait de la série Kaamelott et de son succès auprès de certains métalleux. Mais là c’est la véritable histoire qui est contée avec une pochette qui en jette. Il faut le dire, quand l’emballage est beau, ça donne envie d’ouvrir. Allons donc voir ce que nous réserve cette nouvelle création.

Pourquoi Folk et Symphonique pourrait-on se dire ? Parce qu’il est assez rare dans les groupes connus de Metal folk que la vocaliste principale chante en lyrique. C’est le cas pour Fenrir, d’où mon rapprochement avec ce qu’a initié Tarja Turunen il y a plus de deux décennies. Le recours aux growls est aussi bien plus rare que chez les têtes d’affiches du courant Folk. Cela dit, la présence du violon comme principal instrument mélodique, parfois remplacé ou secondé par une flute, reste quand même caractéristique.

Je rentrerai très peu dans le détail des titres. Je vais simplement dire que les mélodies restent fort agréables, qu’il y a un sincère effort du groupe pour inventer des airs innovants et qui ne se ressemblent pas trop. Passages à la guitare folk, double pédale et variations rythmiques, mélodies accrocheuses, voila la bonne formule. Le bref passage au Growl dans Conquest Of Britain est ainsi à souligner car il surprend agréablement et provoque une discordance. Autre titre réussi : La dame du lac et son jeu des voix en chant guttural et lyrique. Le violon, si on aime cette sonorité, avec ses airs légèrement irish, berce bien l’esprit en contraste avec les autres instruments. On ouvre facilement la Guiness ou la Kilkenny et on la boit avec délectation. La voix d’Elsa se montre aussi particulièrement bien maîtrisée.

Je termine par le bémol de cet album pour moi : la production. Alors, est-ce un choix ou un manque de moyens ? En tout les cas il y a un déséquilibre important dans les instruments, le violon et la voix lead étant très en avant du reste. La batterie est certainement électronique ou sinon enregistrée dans des conditions peu optimale tant le son des percus semble aseptisé. La basse reste absente sauf sur une intro et le son de la guitare rythmique mériterait plus de mordant. Je ne le soulignerais pas tant si ça ne m’avait pas empêché d’apprécier pleinement l’album. Il m’a fallut un vrai effort pour rentrer dans l’écoute alors que ce style me plait habituellement.

C’est donc avec cette impression mitigée que je conclue cet album. Je prendrai une image de rugby. C’est comme si l’équipe, disons la France, venait de marquer un superbe essai avec un jeu de passe incroyable. Seulement, au moment de transformer, le tir ne passe pas entre les portaux. Ce sont les trois points qui manquaient pour gagner le match de rugby. Il reste donc cette impression d’inachevé. Malgré cela, je tiens à souligner les efforts importants du groupe dans la recherche d’un thème orignal et ses textes. Ils sont mis en scène à l’aide de compositions variées et agréables dans leur construction mélodique. J’encourage Fenrir à poursuivre l’aventure car le potentiel est là, le son de leur prochaine sortie sera cependant à polir pour rendre leur travail plus éclatant.

Khaos

Tracklist :

  1. A Legends Begins

  2. A Red Sun Rises

  3. Camelot

  4. Sir And The Green Knight

  5. Conquest Of Britain

  6. The Fisher King

  7. Brocéliande

  8. The Son Of Pendragon

  9. La dame du lac

  10. Morgane

  11. Mordred

  12. Mists Of Avalon

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/FenrirOfficialFR/

Lyric vidéo A Red Sun Rises : https://www.youtube.com/watch?v=2Dw1FYrAxoo&feature=youtu.be&fbclid=IwAR19gwXtG-JMFzT1pb07CIaOIJQvU_jsQwqnLNKMFprnQzbuHzgeZZkFkpQ