Mind Whispers – Serpentarius

Posté le : 27 mai 2019 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , ,
Genre : Death Metal mélodique - Sortie : 25 janvier 2019

Genre : Death Metal mélodique – Sortie : 25 janvier 2019

Mind Whispers viennent du sud ouest de la France, entre Bergerac et Lorient, ce qui en fait des kilomètres. Et quand Cirano se rend au festival interceltique, on se demande bien ce qui va arriver. Il en naît du Death Metal pas doux du tout. Le combo sort son premier album complet à la pochette bien noire, effrayante et teintée de science fiction. À noter que le dernier Ep, Cosmic Obedience (sorti en 2013), avait une pochette en bleu pétant. L’équipe se compose d’Eraziel derrière le micro, Olivier et Maxime aux guitares, David à la basse, Gaspard à la batterie et Ludo aux claviers. Ce nouvel essai sort chez le label M&O Music et est promu par M&O Office. Comme dans un siège à la foire, il faut bien s’accrocher avant le départ car ça va décoiffer.

L’introduction tout en claviers laisse entrevoir un monde de l’étrange, cette impression de traverser une porte dimensionnelle. Rapidement, un piano lancinant et mélancolique structure cette introduction qui s’enchaine avec le deuxième titre. Le Comte Dracula a fait son apparition, maintenant ça va être le carnage. Star s’enchaine avec une violence qui a le mérite de mettre tout le monde au courant, fini de rigoler. C’est ce contraste entre le piano et les guitares agressives qui créent toute la structure, un très bon démarrage. La voix d’Eraziel superbement maîtrisée, ça growl à la mode zombie qui vient de se réveiller. La production se montre aussi puissante et optimale, avec des instruments tous audibles et bien équilibrés. Le piano laisse place ensuite à des nappes de synthé, ce qui apporte une variation. Je mettrais ensuite l’accent sur le titre Split, pour moi l’un des must de cet album. Après des rolls bien sentis aux baguettes, la voix hurlée est portée par un clavier mélodique puis des guitares qui rappellent un groupe comme Ensiferum. Mind Whispers insiste bien avec une rythmique assez lente mais comme l’espace sonore reste rempli, l’intensité est maintenue haute. En prime deux solos de guitares mélodieux et tranchants.

Autre petite perle, le titre éponyme Serpentarius. À nouveau une intro très soignée avec une guitare basse bien grasse puis des guitares un peu maideniennes dans les mélodies. Le vocaliste donne tout, on peut regretter avec la longueur de l’écoute l’absence de diversité vocale, à mon avis le seul petit bémol de leur musique. Une utilisation de backings, de voix différentes ou de lignes vocales plus variées apporteraient un plus non négligeable. Ne chipotons pas, cette production reste très réussie. Le titre Warrior Of Space par exemple surprend agréablement avec un départ très mélodieux et plutôt acoustique, batterie douce et percussive, basse très audible, saturations en retrait. Toute la sauce piquante s’ajoute ensuite progressivement pour ménager le palais déjà bien éreinté par les titres précédents.

Je conclue cet album avec une impression plutôt positive. Une réelle qualité et variété dans les compositions musicales mises en valeur par une production au top. Serpentarius s’écoute bien, il faut aimer le growl intensif et ne pas avoir peur des baffes. Je sors de l’écoute de Mind Whispers les oreilles bien chauffées et avec l’impression d’avoir fait une découverte prometteuse. Un groupe à suivre dans la suite de son évolution.

Khaos

Tracklist :

  1. Light…

  2. …Star

  3. Once

  4. Split

  5. Again

  6. Serpentarius

  7. Warrior Of Space

  8. Rewind

  9. Vicious Waters

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/MindWhispersOfficial/

Bandcamp : https://mindwhispersofficial.bandcamp.com/

Lyric vidéo Once : https://www.youtube.com/watch?v=On-olbbHvh8